MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Siestes acoustiques : une heure de chanson française à l’horizontale

Quand certains optent pour la balade digestive du dimanche après-midi, d’autres préfèrent une ballade musicale répondant au doux nom de Siestes acoustiques. Un concept initié par Bastien Lallemant qui porte bien son nom : une heure de musique et de lecture sans micro, à savourer allongé. Soixante minutes de calme où des cheveux blancs se mêlent à des étudiants et des couples, avec ou sans tête blonde. Dimanche, Albin de la Simone, JP Nataf, Camélia Jordana, Seb Martel et Maëva Le Berre avaient répondu à l’invitation de Bastien Lallemant. Récit d’un joli dépaysement assoupissant depuis la Cité universitaire internationale (Paris).

Ville dans la ville, la Cité universitaire de Paris est un havre de verdure niché au cœur de diverses influences architecturales. Les cinq bonnes minutes de marche, du hall d’entrée au lieu de la Sieste acoustique, se font entre deux pique-niques et des parties de foot ou de Möllky. Pour ne pas se perdre, mieux vaut suivre un petit garçon venu avec sa mère… et son oreiller. A quelques minutes du concert, entre deux mauvaises herbes du jardin de la Maison des étudiants d’Asie du Sud-Est, Camélia Jordana bavarde au soleil avec des amis pendant que Bastien Lallemant enchaîne clope sur clope en solitaire, à l’ombre. Un esprit de kermesse flâne dans l’air. Le stand, où thé et part de gâteau se vendent un euro pièce, accentue ce sentiment. Derrière celui-ci, l’écrivain Olivier Adam échange quelques mots avec Albin de la Simone.

Les portes s’ouvrent. Fini la kermesse, place à un décor asiatique rappelant une scène de Kill Bill. Au milieu de la cinquantaine de coussins, deux bouddhas et trois transats, personne ne finira découpé. Bastien Lallemant prend la parole pour expliquer que les applaudissements se libéreront lorsque la cloche de fin retentira. Une légère frustration naît par moments de ne pas pouvoir extérioriser ce bonheur auditif. Entouré de certains musiciens qui l’ont aidé à réaliser ou arranger son nouvel (et très réussi) album, on sent une communion entre le Dijonnais et les artistes réunis en demi-cercle. « Ronde de nuit » lance la Sieste. L’auteur à succès Olivier Adam entame ensuite l’une de ses trois lectures. Lectures qui seront parfois accompagnées d’arpèges de JP Nataf ou Seb Martel, réalisateurs de La Maison Haute, quatrième album de leur pote Bastien.

Voir Seb Martel possédé tel un cow-boy accroché à sa gratte en chantant « Buffalo Skinners », ça ne laisse pas de marbre. Surtout à trois mètres de votre coussin. Fermer les yeux lorsque le timbre ahurissant de Camélia Jordana se libère vous délivre forcément un petit frisson. Être surpris par l’aisance vocale insoupçonnée d’un JP Nataf reprenant un titre d’après-guerre dans une posture théâtrale, c’est pas mal non plus. Sourire lorsqu’un smartphone sonne sur l’intro de « Mes Épaules » parce qu’une fillette filmant public et artistes a appuyé sur un mauvais bouton et qu’Albin de la Simone, amusé aux claviers, en profite pour réarranger furtivement son intro en sifflotant, on a connu pire comme dimanche. Autant de petits moments qui définissent parfaitement l’esprit des Siestes acoustiques.

La cerise sur le gâteau arrive lors du final, au moment de rouvrir les yeux. « Un Million d’Années », le génialissime dernier titre de Bastien Lallemant, prend une ampleur folle avec le violoncelle de Maëva Le Berre et l’apport collectif de la troupe d’un jour. Après une telle expérience, il devient dur de reprendre le métro. Allons plutôt siroter un soda dans l’herbe, la Sieste ne fait que commencer…

Prochaines Siestes acoustiques : le 3 mai, avec Babx, Camélia Jordana et JP Nataf à Arlon (Belgique) ; les 31 mai et 28 juin à La Loge, à Paris (artistes pas encore dévoilés).

Crédit photo : Le Blog de la Blonde
Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT