MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Dakh Daughters, fusion sulfurique

Les rythmes orientaux, les sonorités traditionnelles, le rap et le punk mélangés en une grande tambouille fumante. Fumante de la rage de ces jeunes femmes. D’abord élèves du conservatoire de Kiev puis parties intégrantes de la troupe du théâtre de Dakh, elles ont créé leur propre forme d’expression. Dakh Daughters, les filles de Dakh, pour ne pas renier à leurs origines. De leurs expériences précédentes elle gardent théâtre. Toutes actrices, elle jouent de scénographies, de grimaces, de maquillages et de costumes comme de leur public. Leurs influences leur ressemblent, inattendues. Elles empruntent parfois leurs paroles à Shakespeare, Charles Bukowski ou bien aux poètes de leur patrie. Le burlesque s’arme d’une multitude d’instruments pour un spectacle musical comme il en existe peu. La fusion n’a jamais été aussi maîtrisée et poignante. Mais assez parlé, on vous l’a déjà assez rabâché ici, Dakh Daughters en live, c’est simplement inratable. Point.

Concours : La bande débarque au Café de la Danse le 16 janvier pour une soirée cabaret bien freak. Si l’envie prend à certains d’entre vous de les laisser vous transporter au carrefour de dix milles cultures, ça tombe bien : on offre les places. Pour en gagner, rien de plus simple, envoyez-nous nom et prénom (en français) puis votre plus belle requête en ukrainien à concours@sourdoreille.net avec l’objet « Dakh Daughters ». Un indice : on ne sait pas lire l’ukrainien mais on a Google translator. Bonne chance !

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Janvier 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT