MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Un an de mix de RBK Warrior (Sexy Sushi)

A l’occasion de la sortie du nouveau mix de RBK Warrior, frontwoman de Sexy Sushi passée depuis longtemps du côté obscur de l’acid, on vous remet une partie de ses névroses et ses attractions, thème par thème.

Mix « Les sorcières »

La critique : De Charlotte De Witte à Louisahhh en passant par Miss K8, Chloé, Maud Geffray ou Helena Hauff, RBK nous montre qu’elle peut aller de la viole de gambe tchèque au gabber ukrainien, ce qui est une qualité dans la vie, comme de savoir compter deux pardi et lancer ses chaussures. L’ouverture, même au plus profond de l’obscurité, reste de l’ouverture. Un mix 100% meufs toutefois déconseillé aux personnes sur le point de sauter d’un pont et compliqué à jouer à une remise de diplôme en HEC (préférer le dub mix de Kids United par L.E.J.).

Mix « Camouflage »

La critique : Techno et acid n’ont ici qu’un but : déformer la réalité. Rapidement, les repères deviennent secondaires. Mise en situation « Jack, c’est toi ? Ou peut-être est-ce ton père ? La dernière fois que je t’ai croisé, c’est flou, je ne m’en souviens plus, tu  portais du gris ou du vert. Tu dansais toujours tout seul, la boue éclaboussait ta veste déjà salie par ta nuit. Ah ça y est, je me souviens, ta tenue de camouflage, pendant l’enchaînement Rebekah – Mondkopf, c’est là qu’on s’est rencontrés, c’est là que tu m’as demandé : « on baise debout ? » Un mix qui attise l’imagination, oui, oui.

Mix « Flottant »

La critique : Panic Machine, Helena Hauff, Rebekah, DJ Hell et Sexy Sushi forment une famille recomposée comme il en existe beaucoup. C’était pourtant inattendu au vu des vœux proférés par Caroline Carmantrand aux dernières Noëlles. Ainsi, on vogue entre techno et électro plus ou moins saines d’esprit et on se fait surprendre au détour d’une garçonnière avec des espaces distordus envoyés de l’enfer pour effrayer les enfants qui se sont fait piquer leur goûter à l’école.

Mix « Légionnaire »

La critique : Le postier punk Mondkopf (décidément il traîne souvent dans les ruelles sombres celui-là) croise ici The Soft Moon, Scorpion Violente, Andy Stott ou Keluar, autant vous dire qu’on a pas prévu d’aller finir l’after au blanc-huîtres-copains. Non, non, ramenez vos tondeuses, qu’il ne reste pas un seul grain d’herbe dans le jardin, tous à vos ciseaux, votre machine à poncer, je veux ce gravier nickel et ce sol suffisemment égalisé pour l’arrivée de la déesse du Chakra qui devrait débarquer d’ici peu avec les 8°6. A moins que je m’endorme avant.

Mix « Pénitence »

La critique : Baissez-vous monsieur, cravachez madame, c’est l’instant pénitence. Du lundi au vendredi, répétez ce geste simple, puis montez les infrasons, attirez les chauves-souris, éloignez les chiens et les ados qui n’écoutent pas en cours de lettres, remixez les classiques, appelez les anciens et frappez fort sur la nuque, sur le bout des doigts, bref, partout où c’est le plus douloureux. Scan X, Mondkopf, Fairmont repris par Sébastien Léger s’empilent au sublime « Toute la haine » de Sexy Sushi.

Prochaines dates :

21-01-17 : LAUSANNE (CH) – Le Romandie
28-03-17 : NANTES – Le Stéréolux / Fest. @LFSM
29-03-17 : BELFORT – La Poudrière / Fest. LFSM
30-03-17 : CAHORS – Les Docks / Fest. LFSM
31-03-17 : PARIS – Le Trabendo / Fest. LFSM
01-04-17 : TOURCOING – Le Grand Mix / Fest. LFSM
08-04-17 : MORLAIX – Fest. @Panoramas
14-04-17 : LYON – Fest. @Reperkusound
15-04-17 : CHEMILLE – Fest. @Les Z’Eclectiques
02-07-17 : TOULON – Fest. @Rockorama

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT