MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Ty Segall fait sa BA

C’est pas mal le bazar aux États-Unis ces derniers temps : il y a quelques jours, l’État du Texas retirait à l’association Planned Parenthood les fonds Medicaid, un programme d’aide gouvernemental. L’ONG new-yorkaise, dédiée à la cause de la santé sexuelle est surtout connue pour sa pratique de l’IVG pour les femmes pauvres. On soupçonne le Texas, État bien conservateur, de ne pas approuver cette activité. Autre événement, la tribu Sioux de Standing Rock, réserve indienne située dans le Sud du Dakota, se bat depuis de nombreux mois pour protéger les lacs de sa réserve. Les membres de la tribu ont commencé un campement sur le lieu de construction d’une pipeline pour stopper les avancées des travaux de la DAPL (Dakota Access Pipeline). Cette résistance continue de se faire, non sans mal, les autorités procédant à des arrestations et de violentes répressions.

Deux causes qui nécessitent des dons faute de politiques adaptées. Voilà la raison pour laquelle Ty Segall a voulu agir à son échelle. Hier soir, il a mis aux enchères quatre vinyles de démos rares, des copies personnelles, qu’il a customisées et sur lesquelles il a apposé sa signature. Les fonds amassés par la vente de deux LP de Manipulator seront reversés à Planned Parenthood, ceux de la vente du LP Twins reviendront à la Dakota Access Pipeline Donation Fund  tandis que les revenus de la vente du LP Melted reviendront à l’American Civil Liberties Union, une ONG préservant les droits et libertés des individus. Pour les intéressés ça se passe sur Ebay.

Plus d’infos à retrouver sur le site de Drag City. Pour ceux qui aimeraient enchérir mais dont les maigres bourses disent non, on vous laisse vous consoler avec le plus solaire de ses titres.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Avril 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT