MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Tout savoir sur Ravelations

Après quatre ans d’existence, le site d’information Ravelations est devenu une sorte de Mediapart de la musique électronique. Îlot isolé dans la culture blog, il est souvent à l’origine des scandales touchant les personnalités ultra-médiatisées de l’electro-game et des DJ stars. On a entendu pas mal de rumeurs sur eux et quelques mails ont suffi pour que leur rédaction confirme ou non ces bruits qui courent. En tournée pour leur anniversaire dans toute la France avec Kiko, The Driver, Djul’z, Grego G, Quentin Schneider, La Chinerie, etc.

Ravelations s’est renseigné auprès d’Al Qaeda pour descendre l’avion à bord duquel Bob Sinclar fête les 20 ans de son label Yellow Prod, à destination d’Ibiza.

Parce que vous croyez vraiment que l’on va s’abaisser à répondre à ce genre de polémique ? On se moque oui, mais souhaiter la mort de quelqu’un, non. De plus, si on vous répond, nos vies seront en danger. Vous verrez bien quand il pétera cet avion.

Ravelations déteste tous les blogs qui causent de musiques électroniques.

Absolument, ce ne sont qu’un troupeau de fieffés bœufs opportunistes à la solde des labels tout juste bons à quémander des entrées et des verres gratos en club. Nous au moins, on le revendique.

Ravelations craint pour son avenir après les poursuites engagées par Steve Aoki à son encontre.

Absolument pas. Que peut faire un auguste anencéphale face à l’existence d’une vérité impavide et triomphante ?

Ravelations va bientôt révéler que le retour de Plastikman était une façon pour Richie Hawtin de pécho la directrice de la com de Dior.

Bravo, vous venez de ruiner notre scoop. Vous êtes maintenant passés premier dans les médias à abattre juste devant Modes et Travaux.

Ravelations regrette que la tête de Seth Troxler soit mise à prix par les fans d’Avicii.

Nous vivons dans un monde dangereux. Seth Troxler sait ce qu’il risque avec ses positions radicales sur l’invasion du cancer EDM dans nos contrées. Il a tout notre soutien. Mais nous ne sommes pas inquiets, il faut être subtil pour perpétrer un meurtre parfait.

Ravelations s’est déjà trompé sur des infos révélées en exclusivité.

Jamais. Nous travaillons d’arrache-pied avec nos sources présentes dans le monde entier pour diffuser la fine fleur de l’information. Tous nos stagiaires prennent de grands risques et mettent leur santé mentale en péril en interviewant les différents acteurs de la scène électronique. Et croyez-nous, ils en entendent des conneries. Entre les puristes à œillères qui se prennent trop au sérieux, les défenseurs de l’underground qui ne savent même plus ce que c’est, les pseudo-DJs et leurs cachets à cinq chiffres, les pauvres petits artisans qui mixent avec une Rolex au poignet, les journalistes girouettes, les Wannabe qui se sentent plus pisser parce qu’ils arrivent à caler un morceau en appuyant sur un bouton… On regretterait presque de ne pas mieux les payer.

Ravelations ment souvent, on les voit souvent en after.

Ce n’est plus de notre âge les afters.

Ravelations pense qu’il faut muscler les contrôles de MDMA aux entrées de festivals électro, sinon la génération Y va vraiment partir en couilles.

Tirer un trait sur la drogue c’est sonner le glas du mouvement. Que serait devenue la musique électronique sans drogues ? On peut craindre qu’elle soit tombée aux oubliettes comme ce fut le cas avec l’une des dernières grandes révolutions musicales que furent les boys band. Il faut arrêter de se leurrer, la musique électronique est devenue ce qu’elle est grâce à la drogue.

Ravelations négocie en ce moment son rachat par un groupe pétrolier détenteur du Pacha à Ibiza.

Ils nous ont proposé une très belle somme mais nous resterons indépendants, on se fait assez de tunes comme ça avec nos soirées. Il faut savoir rester simple et ils l’ont parfaitement compris. Par contre, nous allons investir avec eux dans un forage pétrolier au large de l’île. Nous travaillons également sur un ambitieux projet : faire d’Haïti la nouvelle Ibiza. Les Haïtiens ont besoin d’oublier leur misère. Quoi de mieux que la fête pour cela.

On vous propose de commenter cette photo.

Non, c’est pas là les cocos. Pour avoir la bonne adresse : 3615 Code RAVE ou infoline 3672 *1 Code 379374. Sur la RN 86, tournez à gauche au 3e carrefour entre Parthenay et Buissous. Roulez 1 km puis tournez à droite sur le chemin de terre. Parcourez 500 mètres et suivez le parcours fléché, vous y êtes.

Vous profitez de l’abrutissement de la société et du temps de cerveau disponible pour exister.

On profite surtout d’un taux de chômage élevé et la forte baisse du mois dernier ne nous réjouit pas du tout.

Jeremy Underground était annoncé pour votre tournée d’anniversaire.

On partage la même passion pour le culte du corps et le bien-être. C’est quand son agent à commencer à parler d’argent qu’on a mis le hola.

Jean-Michel Jarre est abonné à votre newsletter depuis le début.

Oui, effectivement. Et il est également abonné à « Modes et Travaux » alors on ne sait pas comment on doit le prendre.

C’est le tag « tits » qui est le plus utilisé en recherche sur votre site.

Non c’est « Nina Kraviz nude ».

4 ans pour un blog en 2017, c’est déjà beaucoup trop vieux.

On essaie d’exclure la notion de temporalité dans notre démarche artistique. On a simplement cédé à la pression des clubs qui nous ont offert des sommes folles pour organiser cette tournée. Et puis comme vous le savez, le talent est intemporel.

Vous pouvez faire la fête avec Ravelations le 04/11 au Badaboum à Paris, le 18/11 au Rex à Toulouse, le 24/11 au Red Gate à Bordeaux, le 25/11 au Warehouse à Nantes, le 01/12 au Téléphone Rose à Annecy, le 02/12 au Bellona à Lyon, mais aussi à Angers, Grenoble, Nancy, Poitiers, Valence en 2018. Plus d’infos sur le site de la tournée.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Octobre 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT