MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

Quand Valparaìso fait chanter la poésie

Valparaìso l’a bien saisi, l’important, c’est le collectif. Pour Hervé et Thierry Mazurel, co-fondateurs du projet et ex-membres de feu-Jack The Ripper, marcher groupir n’est pas qu’un mantra de scout ni de l’armée de terre. Ça voit plus loin, jusque dans l’art.

Petit cours d'(une)histoire de la folk et le rock onirique. Au début en 2008, c’est une histoire d’amour – ouverte certes. À l’époque Hervé et Thierry grossissent encore les rangs de Jack The Ripper. Ils lancent alors The Fitzcarraldo Sessions (comme ça), un projet de collaborations qui a donné naissance au disque We hear voices! où l’on rencontre – trois fois rien – les merveilleux Stuart A. Staples de Tindersticks, Joey Burns de Calexico, Blaine Reininger de Tuxedomoon, Craig Walker d’Archive où encore le groupe Syd Matters. Et où une certaine Rosemary Standley de Moriarty collabore déjà.

Retour au présent. Et rebelote de l’horizontalisation de la création musicale avec la nouvelle formule Valparaìso et un premier album Broken Homeland (sorti le 22/09/2017 sur Zamora Label). Aux manettes, Hervé & Thierry Mazurel et le violoniste Adrien Rodrigue (Jack the Ripper), Matthieu Texier (Les Hurleurs) et le batteur Thomas Belhom (Amor Belhom Duo).

Adobe Photoshop PDF

Alors là, tenez-vous bien, on va encore en mettre partout et devoir tout nettoyer avant qu’on ne se fasse remarquer. Dans ce disque, on croise la poésie et les voix de Phoebe Killdeer de Nouvelle Vague, Dominique A, Rosemary Standley (encore), Julia Lanoë de Mansfield Tya et Sexy Sushi (ça y est, passez moi un mouchoir), Shannon Wright, Howe Gelb de Giant Sand, Josh Haden de Spain (c’est un carnage) et Marc Huyghens de Venus.

Bon là, vous avez la masse d’informations très techniques et name-droppesques. Mais sachez qu’on n’en a pas fini avec les déclarations d’amour à ce disque, avec, on peut l’espérer un peu plus de vocabulaire. Alors, en attendant, on vous file en exclu solaire (parce qu’au sein de la Voie Lactée, il paraît qu’il y a deux ou trois autres médias d’exoplanètes qui y aient aussi accès à l’avant-première) la collaboration entre Valparaìso et Rosemary Standley (Moriarty), en clip, ci-dessous.

Quelques mots au sujet de cette histoire, de la part du groupe : « Elle erre, somnambule, dans une vaste demeure bourgeoise-bohème à la recherche d’une source sonore d’où émanent une musique et une voix. Toutes deux lui parlent d’une femme sous influence qui, ne s’appartenant plus, en arrive à ne plus reconnaître jusqu’à l’homme qui partage sa vie. »

Valparaìso – Fireplace ft. Rosemary Standley

Valparaìso jouera en concert le 21/11 au Café de la Danse.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Octobre 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT