MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Philipp Gorbachev – Ma famille musicale – Interview (Scopitone 2014)

Le label Cómeme de Matias Aguayo a adopté un Russe qui correspondait parfaitement aux critères d'entrée : sensibilité, indépendance, esprit de petite communauté. Une recrue bien haut perchée.

Si on devait faire un « Top label de musiques électroniques », sûr que Cómeme serait bien placé. La maison chilienne fondée par Matias Aguayo a abrité de nombreux petits phénomènes de Rebolledo à Daniel Maloso, en faisant des détours vers Ana Helder, Lena Wilikens, Barnt, Vincent Sanfuentes, Sano ou DJs Pareja. Indépendante jusqu’au bout des ongles, elle a traversé l’Atlantique pour arriver à nos oreilles grâce au nez de la maison Kompakt de Michael Mayer et Wolfgang Voigt qui distribue aujourd’hui ses disques dans le monde entier.

Philipp Gorbachev est Russe. Il a mis au point un live électronique où les machines rencontrent les incantations de sa voix et des bouts de batterie. C’est un oiseau délicieux, sensible et une grande pipelette lorsqu’il s’agit de parler de sa famille. Alors on l’a laissé faire.

Place à celui qui déclare (avec humour) avoir fait le premier disque russe de dance music, celui que certains qualifient du plus Sud-Américains des soviétiques.

Notre petit tour d’horizon du label dans ce papier.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT