MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Kink – Live (Astropolis 2013)

En une nuit à Keroual, le Bulgare s'est fait un nom en Bretagne.

On vous présente la claque d’Astropolis, l’un des artistes les plus enjoués, les plus créatifs et les plus énergiques du festival. Inséré entre les monstres technoïdes Nina Kraviz et Marcel Dettmann, Strahil Velchev aka Kink a eu le plaisir de voir ce que donnait le public de la Cour de Keroual. On vous propose un extrait de son live.

Ravi, il déclare le lendemain : « Astropolis festival / Brest, what an honour to play here! Amazing crowd and super professional crew! With all the technical problems I had with my controllers it was a wicked gig, thank you everyone for the insane vibe! It was a challenge to play after Nina Kraviz, that girl knows how to rock the place! » et ajoute qu’il reste un jour de plus sur Brest. Jour qu’il rentabilisera à l’after à l’Hôtel Vauban le dimanche soir en compagnie d’Oniris, Electric Rescue, Madben et Manu Le Malin. La sympathie du DJ a éclaté aux yeux de tous.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT