MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Les Amazones d’Afrique, porte-paroles du féminisme mondial

Un collectif de femmes originaires de différents pays d’Afrique de l’Ouest se sont unies pour former Les Amazones d’Afrique, un super-groupe de guerrières qui a un seul mot d’ordre : se battre contre les diverses violentes faites aux femmes.

Pour en citer quelques unes d’entre elles, on retrouve dans ce super-groupe Mariam Doumbia, d’Amadou et Mariam, la Nigériane Nneka et la Béninoise Angélique Kidjo, ambassadrice de l’Unicef ; parmi d’autres célébrités musicales de l’Ouest africain. Un gang d’artistes militantes unies pour une lutte internationale vécue par la totalité des femmes ; tout en prenant des exemples d’illustration vécue dans leur quotidien en Afrique.

C’est le cas du premier single qui a été publié par les Amazones, « I Play the Kora ». Une chanson adressée aux hommes et illustrant à travers la kora, une harpe uniquement réservée à l’élite masculine, toutes les inégalités et les comportements sexistes auxquels les femmes font face. Une campagne de financement a également été lancée en parallèle de ce single pour aider l’hôpital Panzi, un refuge pour femmes abusées au Congo. Mais le non-succès de cette campagne montre qu’il y a encore pas mal de chemin à faire avant que leur appel (et celui d’autres femmes) soit entendu. Comme en Egypte où certaines chanteuses se font incarcérer pour des clips un peu olé-olé, alors qu’aux Etats-Unis c’est l’autoroute de la roue libre.

« Les messages que portent ces femmes ne sont pas écoutés quand ils viennent de personnalités politiques. Par contre, avec la musique, ça marche beaucoup mieux. »

C’est également le cas pour le reste de leur album, et notamment pour la chanson « Dombolo » dont le clip se regarde juste en-dessous. Une chanson cette fois-ci directement adressée aux femmes en forme de cri de guerre ; pour qu’elles se battent elles-aussi à leur tour, et prennent conscience de leur pouvoir.

Une belle manière de sensibiliser à l’empowerment à travers la musique. C’est sans doute la raison pour laquelle leur album République Amazone a été encensé par la presse internationale cette année en recevant des critiques très louables (New York Times, The Guardian, Rolling Stone…) ; et il s’écoute juste en-dessous. Vous pouvez également revoir leur concert à la Philharmonie de Paris juste ici.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT