MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Le slow reviendra à la mode grâce à Lesneu

Victor Gobbé est Lesneu, projet solo dans lequel lenteur signifie torpeur, où la mélancolie évoque l’ivresse. Dans ce disque sous opium, le chanteur des Slow Sliders prouve qu’avec une voix pareille, la rade de Brest peut aussi être une destination du plaisir. Lesneu, sorte de surnom sympa et railleur de Lesneven, commune du Finistère amer connue pour s’y faire chier sévère, raconte les attaches, les premières fois, la vie fantaisiste.

Écho mélodique et chantant​ ​d’Avey​ ​Tare,​ ​Beach​ ​House,​ ​Tame Impala,​ ​The​ ​Walkmen ou même Brian Wilson, le jeune Lesneu cherche dans les volutes adolescentes les thèmes de ses chansons, comme autant de slows accessibles de 7 à 77 ans. Lovin possède son lot de très, très belles chansons et sa dose d’absurde, comme un hommage à Antoine Griezmann (« Griezou’s Grief ») ou de slows pour filles travesties (« First Time », ci-dessous).

Pleurons de rire, ensemble.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT