MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

La Playlist indie #37 (septembre 2019)

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir quelques morceaux indie récemment sortis ou découverts par l’équipe. Avec l’espoir d’alimenter vos propres playlists.

Young Girls – Naïma Frank

Du haut de ses 220 abonnés Facebook, la jeune auteure/compositrice/productrice montréalaise a un mantra « petite fille devient grande ». Pas une promesse, non, mais une puissante formule performative qui la pousse en avant. Elle trouve aisément sa place dans ce boom revival urban soul qui nous arrive ces derniers temps et qu’on est heureux d’accueillir à pleines oreilles.

Frontier – Holly Herndon

Basée à Berlin, Holly Herndon vient tout juste de sortir son 3ème album Proto dont provient cette petite pépite qu’est « Frontier ». La voix d’Holly s’efface doucement et se dilue dans celles du groupe qui l’accompagne, composé d’une chorale mais également de Spawn, une intelligence artificielle qu’elle considère comme un être à part entière. Résultat : une petite prouesse technologique aux sonorités tribale où semblent se rencontrer humains et machines.

Enigma – TCHAKO

Anthony Tchako est né dans une famille de musiciens albanais, entourés de chanteurs lyriques. C’est donc assez naturellement qu’il plaque ses études en politique internationale pour intégrer Point Blank, école de musique électro basée à Londres et se consacrer à ses compositions. A mi chemin entre Samantha & Sabrina et The Blaze, Tchako risque fort de se faire remarquer.

Summer Sun – Cari Cari

Summer Sun, premier album du duo autrichien à la White Stripes, est un de ceux-là qui nous font voyager. Direction les années 60, dans un van au coucher du soleil avec Summer Sun. Ou alors direction notre Porsche cosmique pour un concert sur Mars, à l’image du chouette clip qui accompagne le morceau (allez y jeter un œil, vraiment).

After All – Mackenzie Leighton

Mackenzie Leighton nous vient tout droit du Maine, mais après avoir étudié l’art et l’activisme à New-York, elle s’est installée dans notre jolie ville de Paris. « After All » sonne d’ailleurs à la perfection pour flâner dans les rues de la capitale en fredonnant avec Mackenzie « God it feels so good to be alone »…

Phone Numbers – Dominic Fike, Kenny Beats

Dominic Fike, c’est le paradoxe de l’Amérique à lui tout seul. Une gueule d’ange et de gamin fragile que les tatouages ne durcissent qu’aux marges. Une enfance difficile dans une petite ville de Floride avec une mère célibataire toxicomane, passant plusieurs fois par la case prison comme le fera quelques années plus tard Dominic. Mais à 23 ans, avec son flow doux et suave et des prods particulièrement efficaces, Dominic Fike semble sorti des galères et enchaîne les tubes au point d’être dragué par les plus géants de l’industrie musicale. Sur ce « Phone Numbers », Fike s’offre ainsi les services du producteur Kenny Beats, qui a notamment bossé notamment avec Vince Staples et Denzel Curry. Propre.

Third Dimensional Love – Magon

Après plusieurs années dans le duo Charlotte & Magon et une pause musicale de 10 ans, l’Israélien vivant à Paris revient en solo avec un premier album, Out In The Dark, à paraître le 11 octobre. Les premiers titres déjà en ligne laisse présager un rock psychédélique à la fois non nonchalant et entraînant, quelques part entre MNNQS et Mac DeMarco.

Losers in the Tomb – Boy Azooga

Vous ne connaissez peut-être pas encore le projet du multi-instrumentiste Davey Newington mais vous connaissez l’homme puisqu’il n’est autre que le batteur de The Keys qui revient avec son propre projet. 1, 2, Kung Fu ! en est donc le premier opus, foisonnant d’influences et d’esthétiques musicales – psyché-rock, garage, glam-pop – pour un résultat fantasque fort sympathique.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT