MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Bande-son du mardi spéciale bègues

Cinq ti-titres pour ton mardi-di.

Ceci est un hommage. Aux bègues bien sûr. Mais aussi à vous tous, chers dyslexiques ordinaires qui écorchez les noms d’artistes à longueur d’année. Il manque à cette play-list du beau monde : Pony Pony Run Run, Ting Tings, Monsieur Monsieur, Twin Twin, !!! (Tchik Tchik Tchik), ou même Birdy Nam Nam. Mais s’il n’en fallait garder que cinq, Sourdoreille retiendrait ceux qui suivent.

Yeah Yeah Yeahs. A toute princesse tout honneur. C’est la survoltée Karen O. (photo) qui ouvre cette bande-son. Dans l’imposante vague des groupes en « The » qui déferla au début des années 2000, Yeah Yeah Yeahs est immédiatement sorti du chapeau. Incisif mais aussi furieusement pop, le trio new-yorkais ne s’est jamais contenté de prendre simplement la pose qui va bien.

Yeah Yeah Yeahs, Honeybear

Hyphen Hyphen. Pas vraiment attendu au beau milieu d’une programmation assez dense, Hyphen Hyphen a tout de même marqué les esprits au dernier festival Rock En Seine. Quelque part entre Klaxons et Talking Heads, les Niçois ont réussi à affirmer leur son electro-rock. Et en live, l’expérience est intense.

Hyphen Hyphen, Wild Patterns

Dark Dark Dark. Les membres de Dark Dark Dark n’ont jamais vraiment su se situer. Et c’est probablement ce qui les a sauvés. Folk mélancolique ou indie-pop intrigante, peu importe. Accordéon, guitare, basse, batterie et piano forment l’ossature d’un groupe auquel on s’est petit a petit attaché grâce à « Wild Go », dernier album paru en 2011. Ils gagnent doublement leur place dans cette bande-son spéciales bègues, avec le titre « Bright Bright Bright ».

Dark Dark Dark, Bright Bright Bright

Champagne Champagne. La première fois qu’on a croisé les Champagne Champagne, ils se sont barrés par la fenêtre du bar. Depuis, on a gardé une oreille attentive sur ces trois Américains au hip-hop décomplexé. Ils sont de retour en France à l’automne, ne les ratez pas.

Champagne Champagne, Soda & Poprocks

Django Django. Un très bon album de pop porté par un single fort (Waveforms), plusieurs belles dates avec Metronomy et voilà les Django Django qui déboulent, début 2012. Leurs concerts ne sont pas déments, mais la bègue attitude coule dans leur veine, puisque le morceau qui suit s’appelle Zumm Zumm.

Django Django, Zumm Zumm

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT