MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Kurt Vile & The Violators – Live (Paléo 2012)

L'une des découvertes indé de l'été nous prouve qu'on peut livrer un bon concert sans aucune présence scénique.

Il y avait au moins deux bonnes raisons de filmer Kurt Vile à Nyon. Premièrement, il s’agit du projet solo d’un des fondateurs des excellents The War on Drugs. Deuxièmement, son premier album a été signé chez le label très inspiré Matators (Mogwai, Modest Mouse, Sonic Youth, Cat Power, Belle & Sebastian…)

Alors, oui, on ne va pas se mentir, Kurt Vile a un évident problème de communication et de jeu scénique. Mais qu’importe, comme le dit Goldman, quand la musique est bonne…

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juin 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT