MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

France – Belgique. L’avant match de Dour

Dour, notre amour, nous a depuis plusieurs années intimement reliés à la Belgique ; pour sa musique, pour son état d’esprit, pour ses bières et pour des dizaines d’autres raisons. C’est donc presque naturellement que notre cœur bat depuis trois semaines autant pour l’équipe de France que pour les Diables Rouges. Mais mardi, il ne pourra en rester qu’un, pour jouer une finale cinq jours plus tard, lors du dernier jour de Dour, qui diffusera le match sur la grande scène. Pour choisir, nous avons donc décidé de faire un match (en plusieurs manches) sur le terrain musical et notamment sur la programmation de cette édition 2018.

HIP-HOP : MHD / Caballero & JeanJass

L’afro trap du parisien squatte la Champion’s League depuis plus de deux ans, et pas seulement sur le terrain local. On attend son deuxième album pour voir si l’étoile était filante ou si elle peut s’installer durablement dans le all star game français. Du côté belge, on opte pour le travail d’équipe. Et c’est la base. Caba et JJ, c’est un peu la génération dorée des diables rouges du rap belge, aux côtés de Roméo Elvis, Damso et autre Hamza. Attention en revanche à l’excès de confiance et aux facilités pouvant en découler. En témoigne la dernière sortie cubaine du duo, accompagné d’Hamza pour l’occasion.

Vainqueur : MHD

ELECTRO : Fakear / Soulwax

Quatre ans après son premier passage à Dour, le Normand revient avec une nouvelle dimension depuis la sortie de son troisième album All Glows. Mais les mélodies et rythmes envoutants qui ont fait son succès commencent à sentir un peu le vu et revu, et pourrait ne pas faire le poids face à son adversaire du jour. Car en face, s’il n’a pas été facile de trouver des artistes electro belges dans cette programmation, le choix de Soulwax, même s’il penche allégrement vers le rock et la pop, est loin d’être un choix par défaut. Depuis plus de 20 ans, les frères Dewaele font bouillir la création musicale belge, que ce soit avec Soulwax ou 2 Many DJs. Et pour la première fois depuis 1996, Soulwax va rejouer à Dour, sur la grande scène, pour un show blindé de percussions, de blancs et de lumière.

Vainqueur : Soulwax

ROCK QUI TACHE : Lysistrata / Thot

Post-rock sous amphétamines, noise dégénérée, la musique de Lysistrata ne manque pas de qualificatifs. Ni d’énergie. Et c’est notamment sur scène que le jeune groupe a scotché tous ceux venus les découvrir. Le genre d’équipiers que tout le monde voudrait dans son équipe, notamment lors des matchs couperets. En face, la Belgique peut compter sur un pion du même acabit avec le projet Thot, qui, sans faire de vagues, se taille une place de choix sur la scène indus depuis maintenant dix ans. Pour ce concert à Dour, le groupe jouera pour la première fois avec deux batteries.

Vainqueur : Lysistrata

POP : Agar Agar / Girls In Hawaii

Plus vraiment une nouvelle tête dans le championnat très foisonnant de la pop français, le duo Agar Agar affine depuis deux ans son univers acidulé et entêtant. Entre electro, pop et disco, Clara et Armand ont trouvé la formule magique (même si pas nouvelle) pour envouter son public. En face, c’est une légende qui va jouer à domicile. Girls in Hawaii foulera ainsi la pelouse de Dour pour la sixième fois depuis 2002. Une histoire d’amour pas prête de s’arrêter, qu’importe les épreuves de la vie.

Vainqueur : Girls in Hawaii

SCORE FINAL : 2-2

Et on ne veut pas de prolongation ni de tirs au but.
Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT