MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Ghinzu – Cold Love (live Printemps de Bourges 2009)

Comment détecter précisément le moment où on peut se déclarer fan d'un groupe ? Vaste question. Et tentative de réponse...

Comment détecter précisément le moment où on peut se déclarer fan d’un groupe ? Vaste question. Et tentative de réponse : on peut se déclarer fan quand on perd son sens critique dès les premières notes d’un concert. Le jugement s’altère et notre capacité d’analyse de réduit comme peau de chagrin. A ce moment-là, on ne commente plus le son, les lumières, ni même l’attitude sur scène. En fait, on est juste à fond, on chante et on saute comme un dératé.

Tel était, pour certains d’entre nous, le concert de Ghinzu au Printemps de Bourges. Malgré un chanteur capable de chanter plus faux que ta mère, et malgré une orga qui nous a contraint à filmer leur euphorisant single « Cold Love » à plusieurs dizaines de mètres de la scène. C’est ballot. Tant pis, on vous la propose quand même, grâce à un montage qui pète. Et ça donne une idée assez précise de cette nouvelle tournée de nos trublions belges.

Partager cet article
3 commentaires

3 commentaires

Nikko 11.05.2009

la question du fan doit être comparée avec la phase adulte d’ouverture des yeux.
A ce moment là, on se rend compte que le nouvel album ainsi que le live sont à mettre au placard des déceptions (sauf pour les anciens morceaux en live).
Dans ce cas là, l’attente de 5 ans a dû être trop longue pour maintenir la « fanitude » nécessaire pour ne pas voir l’inévitable: Ghinzu est bien mal barré s’ils continuent comme ça.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT