MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

À Paris, pour le festival Positive Education, on dit bonjour la grande raclée

Aux portes de Paris, l’événement que le monde de l’électronique dark et pointilleuse nous envie à décidé de poser ses valises. Deux jours derrière des lunettes fumées. De toute façon, on s’en branle, le soleil c’est surfait. Musique.

Comment se fait-ils, vous direz-nous, qu’un événement basé à Saint-Etienne fasse autant de bruit chez nos voisins étrangers ? Comment se fait-il que Saint-Etienne soit devenu, en trois éditions, le temple des musiques exploratrices ? Toute personne normalement constituée se doit de se poser cette question. C’est un mystère.

Parce que si ça n’est pas un joli coup, c’est plutôt un coup de maître que nous assène, derrière la nuque, chaque année, l’équipe du Positive Education. Un festival qui s’envole désormais à… Paris, à la Station Gare des Mines, le nouvel eldorado de l’oiseau mélomane en quête de sensations fortes, les 15 et 16 juin prochain. La friche de la Porte d’Aubervilliers a eu une fois de plus le nez fin de choper une équipe passionnante et passionnée.

afficheWEBPEFPARIS

Avec I-F (retrouvez notre portrait de ce génie de la radio et du mix), Vladimir Ivkovic, Theorama ou encore Krikor, le festival ne tape pas dans les têtes d’affiche. Mais qui en veut encore, sérieusement ? Allez, on commence la foire des ovnis : TAPAN, Identified Patient, Die Wilde Jagd, Bufiman, Kris Baha, Job Sifre, Sacha Mambo, Zozo, Abschaum, Mark Knekelhuis, Klankman, OKO DJ, Merel, Philip Berg, PAM, Beige, Theorama, Pépé Del Noche, Marcorosso, Emilio, Belec, Helione, Dress Rehearsals, Jacques Satre et Christophe Marechal.

EBM, new wave et techno promettront, on vous en assure, au festivalier la promesse d’une danse dans sa tête, dans ses nerfs, en fronçant les sourcils, le pas non assuré mais la patte folle. La musique sera sombre mais gueuleuse, et ses amoureux scanderont (comme un seul être)  qu’on arrête de nous prendre pour des dépressifs parce que la musique est dark. Qu’il y a de la gaieté dans la profondeur. De l’évasion dans le bruit blanc. Et du rêve dans l’entre-kick. Rideau.

Vous savez à quoi vous en tenir.

Lien de l’événement

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT