MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

A la découverte du Manitoba francophone

Les Surveillantes chantent en français et sont Canadiens. Ils ne sont pourtant pas Québecois...

Rouyn Noranda, pendant le FME, est le cadre parfait pour se laisser surprendre. Ce fut le cas le samedi midi alors qu’on émergeait à peine de la soirée de la veille. Sur la scène extérieure, une ambiance particulière : des familles, beaucoup d’enfants, et sur scène, une musique à mi-chemin entre comptines et chansons à texte pour adultes. On prend alors le temps de se poser au soleil pour entrer dans cet univers vraiment particulier et de découvrir le charme des Surveillantes…

En se renseignant un peu, on découvre que ce quatuor ne vient pas du Québec mais d’une autre province canadienne : le Manitoba ! On se rend alors compte à quel point on connaît peu cet immense pays. Le Manitoba est une province coincée en plein milieu du Canada. Une petite communauté francophone se maintient depuis des siècles, originaire principalement du Québec mais aussi de France, de Belgique et de Suisse.

Au gré des flux migratoires, les Francophones ont perdu énormément de place au XIXe siècle. A tel point qu’en 1890, l’anglais fut déclaré comme la seule langue officielle de la province. En très nette infériorité numérique, les Francophones n’ont jamais cessé de se regrouper pour maintenir leur culture linguistique dans la province. Ainsi, depuis 1993, ils peuvent de nouveau envoyer leurs enfants dans des écoles où l’on parle la langue de Molière. La culture occupe donc logiquement une place privilégiée pour cette communauté noyée dans le flot anglophone.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT