MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

L’oublié du mois : Flotation Toy Warning

Cette rubrique est aussi vieille que Sourdoreille. Pourtant, comme les artistes qu’on souhaite ici défendre, on l’avait oubliée. Et puis on a rouvert les cartons et on a décidé de remettre au centre du jeu ceux qui ont quitté la scène médiatique et qui ne squattent plus les fils d’actualité Facebook. Certains ne les ont même jamais connus. À notre façon, on tente de leur rendre justice. Ce mois-ci, place est faite à Flotation Toy Warning.

Il n’est pas toujours aisé de convaincre un être cher d’écouter la musique de Flotation Toy Warning. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elle est trop attachée à sa part de mystère pour véritablement se livrer. Peut-être aussi parce qu’elle est de celles qui cachent son visage quand votre regard se montre trop insistant. Peut-être surtout parce que les Londoniens dont nous vous parlons ici composent leurs chansons comme on écrirait une éloge funèbre. Chacune d’elle est un véritable recueil dont l’écoute attentive, quasi-religieuse, pousserait (presque) le plus athée d’entre nous à franchir le palier de la première église venue, pour y révéler sa foi, partager un deuil ou libérer son spleen.

Mais un spleen se porte parfois comme un fardeau. Il a ceci de particulier qu’on ne s’en défait jamais tout à fait. On renonce alors à le fuir. On épouse ses contours pour qu’il nous tire inexplicablement vers le haut. Jusqu’à l’envol. Et c’est peu dire que le majestueux premier album de ce groupe-là, Bluffer’s Guide To The Flight Deck, était aérien. Un bien précieux qu’on croit tenir fort contre soi, comme un secret trop bien gardé, mais qui nous échappe ensuite des doigts pour un aller-simple vers les cieux. Là où il s’épanouirait, d’abord à la vue de tous, puis à l’abri des regards quand il atteint l’altitude pour laquelle il était destiné.

C’était en 2004, période de grâce de Flotation Toy Warning. Une première grande scène à la Route du Rock en sera l’avènement. C’était il y a douze ans. Depuis, quasi-silence radio. Un maigre EP 2 titres en 2011 et c’est tout. Régulièrement, quelques mots en guise de signe de vie. Voici les derniers, le 8 avril : « We’ll be back soon with more good news. Well, soon, you know what soon means….but soon. »

Ce groupe nous manque. Terriblement. Imaginez un peu. Si Mercury Rev ne renonçait à aucune de ses ambitions. Si Flaming Lips réussissait à canaliser ses émotions. Si la solennité d’Arcade Fire délaissait l’urgence et la fulgurance qui maintiennent leur flamme pour simplement laisser place à un brasier qui se consume, et à la force hypnotique qui l’accompagne. À ce brasier succéderait une bougie, puis deux, puis quatre. Au moindre coup de vent, tout peut s’éteindre.

Flotation Toy Warning s’est présenté devant nous avec cette fragilité-là. Dans ces conditions, sa venue au monde est un miracle. Sa survie devenue une utopie. On ne laisse rien passer aux plus faibles, parait-il. On les oublie. Notre mémoire est-elle, à ce point, une salope ?

Note : une première version de cet article avait été publié en 2009. D’où les commentaires ci-dessous. 
Partager cet article
10 commentaires

10 commentaires

Clémentine 28.06.2016

A la Maroquinerie en novembre 😊 !

Très bel article. « Donald pleasance » pourrait en effet me faire franchir le seuil d’une Église ou encore me faire prendre le large, amère, spleenétique et pourtant bien en vie et déterminée à vivre. C’est l’une des plus belles chansons que j’ai pu entendre au cours de ma courte vie de mélomane, il n’y a guère que Grandaddy, peut-être, qui pourrait à mes yeux égaler en beauté et en force d’attraction céleste « Donald », avec l’entier « Software slump ».

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
SnNocy 02.05.2016

L’album de ma vie.
Je n’oublierai jamais.
M’accompagnera toujours.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
leclercq 06.05.2010

j’ai 50 ans , et , possédant plus de 8.000 albums je peux vous dire que flotation toy warning , sur base d’un seul album somptueux , a sa place dans mon top 10 !! cet album se réécoute des années plus tard avec encore plus de plaisir !! une de mes filles qui va sur ses 18 ans en est tombée sous le charme a la première écoute !! je désespère vraiment de les voir sortir un nouvel album….. j’ai vu qu’ils annonçaient en effet un album pour 2010 mais 2010 est encore long !!!
ce groupe me manque , comme d’autres d’ailleurs , comme lotus eaters , les pale fountains bien plus que shack et bien d’autres….
ils me manquent mais ne risque vraiment pas d’être oubliés par tous ceux qui un jour se sont interéssés a eux !!!

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
MatHelium 14.09.2009

De rien… merci aussi et surtout à toi de toutes ces précisions (précieuses)! Il va encore falloir attendre un peu donc apparemment… mais on n’est plus qu’à quelques mois près désormais!

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Frenchoïd 12.09.2009

À Mat : j’ai pris contact avec Talitre, et en effet c’était juste un titre extrait d’un EP, et apparemment même pas revu. En revanche, il semble que l’album — et la tournée — soient reportés à 2010. Pour info, Earworm a sorti en 2005 un album compilant plusieurs groupes sous le titre « Where The Sea Meets The Sky » avec une nouvelle version de « Even Fantastica » sous-titrée « Goodbye to the Flight Deck Mix », mais je crois qu’on le trouve ce titre sur le site de FTW.
Merci d’avoir donné suite ! :)

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Mat 07.09.2009

Rassure toi, il n’a pas grand chose du tout d’inédit puisque c’est « Losing Carolina for drusky »… Juste que Talitre l’avait présenté à l’époque comme issu d’un album inédit (certainement une version live (mais bon?) ou une remasterisation ou un réarrangement…).
Et c’est surtout que quand ils ont remis FTW sous les feux des projecteurs en cette fin 2008, c’est que ça annonçait certainement une actu à venir puisque c’était le cas de tous les autres groupes de ce calendrier :-)

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Frenchoïd 05.09.2009

À Mat : quel était ce morceau inédit, S.T.P. ? Je croyais avoir tout FTW (les deux EP, « Where The Sea Meets The Sky » et même le DVD), mais ça, ça m’a échappé. Merci d’avance !

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
thom 04.09.2009

ils me manquent pas plus que ça ;-)

ms en tout cas, c’est bien écrit cet article !

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Mat 04.09.2009

Ne vous inquiétez pas, FTW est loin d’être oublié par tout le monde!!!
Déjà Talitre nous mettait la puce à l’oreille en proposant un inédit de FTW dans leur excellent « Calendrier de l’avent musical 2008 » sorti en décembre 2008… les sourires sont revenus sur les visages.
Et comme dit Frenchoïd, en mars le groupe nous annonçait sur leur page Facebook un nouvel album pour la fin de l’année (« Flotation Toy Warning Flotation Toy Warning are currently recording their second album which is due for release later this year. » 18 March at 15:17)… la joie était difficile à dissimuler.
Depuis? On espère! On attend impatiemment! On a hâte!

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Frenchoïd 04.09.2009

Alors que plus personne n’y croyait, ils ont annoncé travailler sur leur second album ; leur page Facebook annonce même une tournée pour… 2009 ?

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Sourdoreille : la playlist ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT