MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

Vivre sans les compositions d’Emilie Levienaise-Farrouch est une hérésie

C’est bien mignon de ne voir la vie qu’à travers des synthés acid, des kicks agressifs qui gueulent tape-dans-l’fond, ou des guitares saturées mais le jour où vous vous trouvez face à la pianiste Emilie Levienaise-Farrouch vous ne la ramènerez pas beaucoup.

De ses premiers jours à Paris à sa vie bordelaise et londonienne, Emilie a ramené des souvenirs de vie qu’elle transmets du bout des doigts, du coin du cœur. Et c’est entouré des lumières et des noirceurs de Kate Bush et Björk, et d’une solide éducation de musique classique qu’elle développe une sensibilité à toute épreuve, prête à nous affronter. A s’affronter. Faut il y voir une nouvelle naissance : à Londres, elle travaille trois ans pour Bleep, magasin de musique électronique en ligne, où elle découvre les sublimes travaux d’Alva Noto et Ryuichi Sakamoto, mais aussi ceux de Richard Skelton, ou des technoïdes Andy Stott et LFO. Comment ne pas y penser lorsqu’on se penche sur sa musique.

Le morceau qu’on vous propose en avant-première intersidérale est joué par deux solistes du London Contemporary Orchestra, Robert Ames et Brian O’Kane. On y trouve les couches et des humeurs post-classiques, des envies de BO (dans lesquelles elle excelle) et une plénitude bien méritée.

Le clip ci-contre est celui de Rhi Ellis. Rhi Ellis est photographe et réalisatrice. Son truc : filmer la nature, et notre relation à elle. Voici ses quelques mots à propos de ce clip : « Ce film est une réponse visuelle au morceau « A trace of salt » qu’on peut voir comme un voyage à travers les paysages marbrés, les pics enneigés des volcans et les déserts de sel. »

Vous pouvez retrouver « A trace of Salt » sur « Époques » son nouveau disque, sorti le 13 juillet sur le label d’electronica, noise et ambient, FatCat records. Ce disque fait suite à Like Water Through The Sand, sorti en 2015, monument de finesse.

Et on vous met cette sublime trouvaille de l’artiste, « Morphee » également présent sur ce nouvel album, ici réalisé par Weronika Tofilska.

Photo en une par Olga Stachowska

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Février 2019
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT