MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Une après-midi avec Ostgut Ton

Berlin, 2005. Dans la carcasse de béton du Berghain, une poignée de DJ et producteurs habitués des lieux fondent Ostgut Ton. Un label intimement lié au premier étage du mythique club de la capitale allemande, connu pour sa rudesse et son soundsystem barbare. Dans cet espace où le son absorbe les âmes, Ostgut Ton tient son laboratoire, et teste sur des cobayes toutes les productions que ses petits soldats fabriquent sans relâche. Bienvenue dans un monde en noir et blanc, ou la fantaisie n’a pas le droit de citer.

Le papa. Ben Klock est un gentil garçon, mais il n’aime pas rester jouer aux billes. Ben Klock aime massacrer les dancefloors, entendre qu’ils sont à bout de souffle pour mieux les pervertir. Avec Dettmann, il forme le duo fondateur d’Ostgut Ton, label auquel il est fidèle depuis ses débuts. Son album « One », en 2009, a permis de démocratiser le travail d’Ostgut Ton.

La maman. Steffi est l’une des rares femmes à avoir réussi à pousser la porte d’Ostgut Ton. L’année 2013 a aussi été celle de son premier LP, « Yours & Mine », qu’elle a réalisé seule, avec ses machines, dans son petit studio berlinois. Quand maman chante, tout le monde écoute.

Le tonton. Marcel Dettmann est peut-être l’artiste le plus brutal d’Ostgut Ton. Depuis 1994 et ses 17 ans, il n’a cessé de parfaire son son à lui, le moins mélodique possible. Ah oui, Marcel Dettmann est un père de famille parfois un peu infidèle ; il a créé son propre label, Marcel Dettmann Records, « pour sortir la musique de potes pas connus qui font des trucs géniaux ». Mais ça, on vous l’avait déjà dit ici. Voici son titre Landscape remixé par l’un de ses poulains, Answer Code Request.

Le cousin américain. En provenance de la Grosse Pomme, Function a rallié la famille en 2008. Cinq plus tard, il s’est parfaitement intégré à la famille. Il est temps de sortir son premier long format, « Incubation ». Rien à dire, le gentil petit Dave a bien retenu ses leçons et cogne déjà très fort contre les murs.

Le neveu un peu joufflu. Dans une famille où les esthètes T-Shirts noirs – pectoraux saillants sont de sortie, Marcel Fengler (photo) et ses joues bien rondes défraient presque la chronique. Autre raison de faire parler de lui : son premier long format, comme Function, sur Ostgut Ton, cette année. En bon dissident, Fengler a accouché d’un album frontal mais pas que. Ouf, Ostgut Ton tolère aussi les échappées cosmiques. Même si nous, on reste définitivement accros à Enigma.

On vous laisse le soin de découvrir le reste de la grande famille, notamment le demi-frère, Len Faki. Attention, il est un peu lunatique.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT