MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

T’écoutes quoi quand tu bois ? Épisode #5

Avoir de quoi se rincer les oreilles c’est bien. Mais si t’as rien pour te remplir le gosier, c’est comme mater des clips en version mute. Heureusement qu’à Sourdoreille on est aussi des fines bouches. Grands seigneurs, on propose une série avec Wine&Noise, le fumiste du jus de raisin, spécialisé en digressions rock qui tâche. Elle s’appelle « T’écoutes quoi quand tu bois ? », une sorte de plaidoyer « Vins vivants / Rock pas mort ». Dans ce nouvel épisode passé au Salon Rue 89 des vins, session speed tasting : on compare un double domaine Loire / Languedoc au tropical punk de l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp.

Le vin : Autour de l’âne (Anne Paillet)

annepaillet

« Les vignes sont super équilibrées, elles n’ont pas besoin qu’on leur tienne la main ». Voilà comment Anne Paillet m’explique le concept pointu de son double domaine Loire / Languedoc. Donc basée dans la Loire avec Grégory Leclerc mais exploitant des vignes dans le Languedoc (de Christophe Beau lui-même au Chili pour faire je sais plus trop quoi). Oui tu n’y comprends rien. En plus elle travaillait à la Défense et a donc décidé de faire des bouteilles « coup de canon ». Les vignes sont enroulées autour d’une butte, n’importe qui d’un peu rationnel aurait passé un coup de bull aplanissant. A la Défense. Pas ici. C’est sautillant, gourmand, c’est plein de ruades et ça fait du bien. Y’a des cépages dont tout le monde se moque « Le grollot c’est pas noble mais je trouve ça bon quand c’est bien fait ». Attention, le fun ici n’est pas sans harmonie, un concept seul n’est pas à boire. Elle voulait faire avec les cépages du sud des vins buvables et frais comme on en trouve dans la Loire. Beauté du geste, ingrédients incongrus, dadaïste, harmonieux, collectif (la cuvée 50% Languedoc d’Anne + 50 % Loire de Gregory). Tu sens venir le truc à l’oreille.

L’artiste : Orchestre Tout

Puissant Marcel Duchamp

Orchestre

Comme une évidence c’est l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp qui se glisse dans mes papilles olfactives. Ou l’inverse. Parce qu’ils sont explorateurs d’ingrédients, magiciens de la recette et exactement placés dans l’exécution. Propre et bon. Si tonton Marcel plane au-dessus du collectif, comptez pas sur eux pour poser là une pissotière à n’écouter de musique que le glouglou de ta soif jamais étanchée. Les Tout Puissant plaisantent avec sérieux et jouent une musique désaltérante, quasi salvatrice tant les sucreries imbuvables envahissent ton gosier et tes oreilles. On avait oublié qu’une musique avant d’être téléchargée peut être jouée et doit être joueuse. Débarrassés des clichés baba-sympa-djembé, ils réinventent une histoire futée pour instruments cocasses, évitant de s’enfermer dans le recours fastoche à l’exotique de leur line-up, ils ouvrent grands les fenêtres du jouable comme Anne réinvente le buvable à coup de canons. S’enfiler un « Bob dit l’âne » au son du tropical punk est un luxe que je souhaite à tous les fins joueurs que vous êtes.

Lecteurs lyonnais, il est encore temps de vous inscrire pour la dégust spéciale Mars Red Sky / YONL samedi 13/12 au Marché Gare.

Suivez la suite de notre série T’écoutes quoi quand tu bois ? EP06

Wine and Noise sur Facebook.


Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT