MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Sziget : les joies du camping (Sziget 2010)

Jeudi 10 août. L'île d'Obuda vit ses derniers moments de répit. Progressivement, l'herbe verte...

Jeudi 10 août. L’île d’Obuda vit ses derniers moments de répit. Progressivement, l’herbe verte est engloutie par des kilomètres carrés de toiles de tente, plantées anarchiquement. Oui, ici, inutile de chercher le camping. Au Sziget, on pose son abri de sac-à-viande dans le coin qui nous chante. Une fois cette formalité accomplie, un petit tour dans les travées de la bête s’annonce. Alors, en quoi le Sziget est-il si particulier ?

Entre la mission pour tenter de trouver un endroit à peu près calme, le test du voisinage pour éviter de ramasser son voisin ivre sur la tronche vers 8h du matin ou encore la distance règlementaire avec les toilettes qui s’impose, camper à la fraîche est un défi. Explications.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT