MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Sourdoreille fête son premier quinquennat !

2006 : un blog sort la tête de l'eau, et propose ses premiers billets d'humeurs. Cinq ans plus tard, l'équipe de Sourdoreille...

2006 : un blog sort la tête de l’eau, et propose ses premiers billets d’humeurs. Cinq ans plus tard, l’équipe de Sourdoreille boucle son premier quinquennat. De l’eau (entre autres) a coulé sous les ponts. Une trentaine de festivals ont fait connaissance avec nos caméras. A peu près autant de radios diffusent notre émission radio hebdomadaire. Le site sur lequel vous squattez en ce moment vient de faire peau neuve, et sa déclinaison pour téléphones modernes vous attend pas loin.

Pour fêter tout ça, on s’installe à l’International ce samedi 7 mai. Dès 20h, blind test qui, si vous avez été studieux, vous permettra de gagner les albums de : Metronomy, Conan Mockasin, DSL, Sebastian, Let The children Techno (Ed Banger), The Do, Selah Sue, Botibol, Pierre Lapointe, My Ant, des coffrets Ninja Tune

Les concerts, d’ailleurs, parlons-en.

Who Are You Lutra Lutra (folk à moustache)

Wikipédia nous apprend que Lutra Lutra est un mammifère carnivore semi-aquatique et principalement nocturne. Seulement voilà, Lutra Lutra sait aussi chanter. Inspiré par les plus grands songwriters folk et baignant dans un univers oscillant entre Damien Rice, Bonnie Prince Billy et Herman Düne, il propose des morceaux intimistes qui viennent titiller nos oreilles par leur mélodie implacable et une voix d’une présence inouïe. Who Are You Lutra Lutra?? – Grain of sand

Piano Chat (rock tout seul)

Seul avec sa guitare et sa batterie, Piano Chat se sample en direct, empile les boucles et fabrique des cathédrales sonores post-punk. Depuis fin 2008, seul sur scène, ou plutôt à même le sol au milieu du public, il boucle sa voix à la façon d’une chorale pop canadienne et joue à la manière de ses grands frères de la scène indépendante noise française. Un drôle d’animal…

Le voici en image, lors d’une Soirée Sourdoreille au côté de Boogers.

Pur (électro – dj set)

À leurs débuts, à la question « Quelle est votre plus grande ambition dans la vie ? », Saint-Q et Crabe rétorquèrent : « Devenir immortels et puis mourir. » Cette réponse, loin d’être anodine, est devenu pour ce duo de musique électronique un véritable apophtegme qui influence encore aujourd’hui leur accomplissement personnel.
En quête d’immortalité, c’est notamment avec la formation récente de Pur que ces deux DJ’s poursuivent leur pèlerinage en diffusant la musique aux âmes prisonnières des limbes de la nuit.

Entrée gratuite. L’international, 5-7 rue Moret, Paris 11. Métros Parmentier, Ménilmontant, Oberkampf.

Partager cet article
4 commentaires

4 commentaires

simon 10.05.2011

jean ait encor male au crâne…

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
drolerelouis 05.05.2011

Ca va être caliente, chaud, show…

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
TuningR5CV 05.05.2011

Ca risque d’être monstrueusement dingue!

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT