MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Printemps de Bourges, quoi de neuf pour la 40ème édition ?

Le vétéran des festivals français a un anniversaire à fêter. Avec quelques nouveautés.

Depuis qu’on a pris notre indépendance parentale, on s’y rend (presque) chaque année. C’est là que certains d’entre nous ont vu Bashung en live pour la première fois, là aussi qu’on a tous découvert Nosfell, là enfin qu’on a rencontré Piers Faccini pour l’une de nos toutes premières interviews.

Cette année, messieurs dames, le Printemps de Bourges fête sa quarantième édition. L’occasion, bien sûr, de regarder dans le rétro et de s’appuyer sur les fondamentaux du festival, qui s’appuie sur une équilibre entre une palanquée de têtes d’affiches françaises (Louise Attaque, Dionysos, etc) et beaucoup de découvertes régionales qui grandissent ensuite avec le festival (Feu! Chatterton, Odezenne, etc) . Mais l’occasion aussi et surtout de voir comment l’un des plus vieux événements musicaux français peut se projeter vers la suite et surprendre un peu son monde. Alors, quoi de neuf pour l’annif ?

Tout d’abord,  on aura droit une création spéciale pour les 40 ans au Palais d’Auron, mais dont on ne sait encore presque rien si ce n’est qu’elle sera mise en scène par Vincent Dedienne. Par ailleurs, l’immense Dominique A sera au Palais Jacques Cœur pour une autre création spéciale, en mettant en avant un répertoire qu’il a rarement présenté en live.

Sachez également que la désormais installée « Rock’n’beat party » du samedi (Bloc Party, Birdy Nam Nam, The Shoes, Thylacine, La Femme, etc.) sera précédée pour l’occasion de sa petite sœur intitulée « Happy Friday » (General Elektriks, Caravan Palace, The Avener, Odezenne, La Yegros, Lilly Wood & the Prick, etc.), sur le même principe d’une circulation libre entre le W et le Palais d’Auron. Et clou du spectacle, ENFIN un pass week-end pour combiner deux soirées.

Ah oui, dernière chose, un nouveau lieu fait son apparition : l’Eglise St-Pierre, située non loin du Palais Jacques Cœur, et qui accueillera le spectacle d’Emily Loizeau autour de Lou Reed et Birds on a Wire, duo composé par Rosemary Standley échappée de ses Moriarty et Dom La Nena.

Pour toutes les infos pratiques, dates, programmation salle par salle, c’est ici.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Mai 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT