MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

On s’est posé 12 questions sur le top album 2017 « avec et sans streaming »

L’année 2017 a vu pleuvoir des singles et disques d’or sur de nombreux rappeurs français, mais en enlevant les chiffres du streaming, sont-ils encore dans le palmarès des ventes de cette année ?

L’année passée, nous étions revenus sur le changement des règles de la SNEP (le Syndicat National de l’Édition Phonographique), concernant les attributions des différents disques d’or et de platine. Lors de cet article, nous avions prédit que les chiffres de ventes d’albums seraient donc grandement modifiés, dans une industrie où la vente de CD perd chaque année le pas sur l’écoute en streaming.

En fin de semaine dernière, Le Parisien sortait une infographie intéressante, montrant le palmarès des ventes d’albums en 2017 « avec et sans streaming ». Sans grande surprise, ces deux « Top 10 » étaient profondément différents. D’un côté, on retrouvait cinq rappeurs français (enfin si on compte Soprano comme un rappeur), de l’autre côté un seul. Un chiffre est relativement peu étonnant quand on le compare aux titres les plus streamés en France sur la plateforme Spotify.

Top-ventes-albums-2017

Mais cette infographie, nous permet quand même de nous poser 12 questions :

  • Qui a appris aux fans septuagénaires de Johnny à se rendre sur Spotify pour réaliser les 2.000 différences de ventes entre le streaming et le physique sur On a tous quelque chose de Johnny ?
  • Combien Niska a-t-il acheté de vues YouTube et d’écoutes sur Spotify pour se retrouver dans les 10 albums les plus vendus de l’année ?
  • Les deux plus gros « Squatteurs de festivals » de cette année, sont dans le top 10 des albums les plus écoutés de l’année. Devinez lesquels ?
  • Pourquoi des parents s’efforcent-ils à faire écouter Soprano à leurs enfants ? Sont-ce les mêmes qui disent de Bigflo & Oli qu’ils sont « très intéressants, ces petits jeunes » ?
  • Sur ces 15 albums, il y en a presque un tiers, qui est sorti en 2016. 2017 était-il si peu à la hauteur ?
  • Comment Orelsan vit-il d’avoir été trois fois disque de platine en deux mois et demi, tout cela pour finir derrière Niska au classement ?
  • Hey, les Victoires de la musique, vous auriez peut-être pu vous inspirer de ce palmarès pour votre catégorie « Album de musique urbaine », au lieu de faire semblant d’ignorer une partie du rap. Niska, Damso, vous connaissez ?
  • Si on réunit tous les titres d’albums ça donne « Divide l’Everest Vianney ipséité commando, la fête est finie dans la légende. On a tous quelque chose de Johnny, human, Claudio Capéo » et ça ne veut rien dire. Est-ce normal ?
  • A un mois près, on aurait pu avoir un top albums sans artiste décédé, pour une fois. La France est-elle nécrophile ?
  • L’album de Claudio Capéo, s’appelle Claudio Capéo. Celui de Vianney, s’appelle Vianney. Celui de Louane, s’appelle Louane. Devant tant d’inspiration, pourrions-nous assister à un des ateliers d’écriture de ces artistes ?
  • Quand Les Kids United ont-ils prévu de muer ?
  • Et enfin : Où est Jul ?
Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Mai 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT