MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

On a écouté toutes les premières parties de la tournée de Totorro en Chine

Cette année, on est partenairess du French Miracle Tour, événement annuel mobile qui emmène des groupes en tournée asiatique. Du 27 avril au 15 mai 2017, Totorro, KillAson, Yelle et Manceau partent à l’assaut des salles asiatiques. Rien que ça. Pour vous donner une idée du taff, Totorro joue une dizaine de fois rien qu’en Chine. Bon, on ne va pas se plaindre, on est sur place pour aller filmer tout ça et recueillir les meilleures vannes du séjour. En attendant, on s’est intéressés aux groupes chinois qui vont supporter Totorro, ce qui est pas gagné. Spoiler : très gros level.

FayzZ

fayzz

On pourrait penser que les styles musicaux sont voués à se foutre sur la gueule., il n’en sera rien avec les locaux de Chengdu qui vont ouvrir chez eux, dans la « ville des hibiscus ». C’est un fait, le post-rock de Fayzz s’accorde extrêmement bien avec une vision du jazz, si ce n’est l’inverse. Cette musique instrumentale de salon s’échappe sans forcer des chaînes de la muzak d’ascenseur grâce à de solides rythmiques et des envolées solaires. Avec Totorro, ils cultivent une certaine décontraction rock. En première partie de Totorro, le 1er mai à Chengdu. Lien d’écoute.

Cod New

p2254840664

En commençant cet article sur la tournée de Totorro, on imaginait tomber sur de nombreuses entités globalement similaires à la musique des Rennais. Comme souvent dans les premières parties. Mépris, a priori, foutaises, pardi. Avec l’electronica et la guitare scintillante de Cod New, toutes ces hypothèses tombent à l’eau, puis sont déposées inertes sur les rives du fleuve Bleu. Les solos de guitares sont construits sur des boucles enivrantes et quelques incantations fantomatiques. A écouter, forcément, en secouant la tête de l’avant à l’arrière. En première partie de Totorro, le 3 mai à Wuhan. Lien d’écoute.

​​THE 尺口MP

​​THE 尺口MP

On a trouvé les trois Mac DeMarco chinois, et il semble, comble de notre bonheur, qu’ils soient encore plus enclins à la paresse, instrumentalement parlant (cf photo en une). Si des plages de batterie rapides interrompent la douce sieste du pêcheur, la matrice reste une pop naïve sans voix dont le je-m’en-foutisme tranche avec l’aspect millimétré de leur ville, Xiamen. Ils sont ces infatigables dormeurs des plaines qui s’expriment en soupires et en riffs. Inutiles à la marche du monde, essentiels à la poésie terrestre. En première partie de Totorro, le 4 mai à Xiamen. Lien d’écoute.

Atta Girl

Atta Girl

À première écoute, on découvre une dream pop aux nombreux arrangements, sur laquelle la chanteuse d’Atta Girl déclame de mélancoliques soliloques. Si l’instru semble bien lissée, la voix est quant à elle lâchée dans l’inconnu sans artifices donnant parfois à penser que l’artiste a fini une soirée plutôt mauvaise dans un karaoké fréquenté par les habitués cinquantenaires tout aussi cernés. Que voulez-vous ? Quand on ne comprend pas les paroles, il faut la jouer à l’imagination. En première partie de Totorro, le 5 mai à Shenzhen. Lien d’écoute.

Nein or Gas Mus

Nein Or Gas Mus

C’est avec du math-rock comme on les aime qu’on s’est plongés dans Nein or Gas Mus, le seul groupe chinois qui a voulu s’affubler d’un nom allemand. Nom qui, soit dit en passant, n’a pas pu être traduit par nos deux cent interprètes. La formation collectionne les qualités d’un Boards of Canada, s’exerce à toucher de près la justesse d’un Papier Tigre et l’insouciance vocale d’enfants rêveurs. En première partie de Totorro, le 6 mai à Guangzhou. Lien d’écoute.

Nameus

Nameus

C’est dans la lumière d’un Tycho qu’on a d’abord entrevu le projet de Nameus, logé dans la ville-monde de Shangai. Pourtant, très rapidement, on s’est perdus dans les voix, les montées en accords jouées au piano, la forte intensité post-rock. Et heureusement, comment ne pas se perdre dans cette musique lancinante aussi sexy que pudique. Nameus est au-dessus du lot parce qu’il se sert des silences pour prouver sa puissance, parce qu’il communique très facilement avec l’auditeur, si loin soit-il. En première partie de Totorro, le 7 mai à Shanghai. Lien d’écoute.

RC4Y

RC4Y

Une guitare électrique qui se la joue Koyaanisqatsi de Philip Glass, des rythmiques en tambours de défilés militaires, une musique qui ne lésine pas sur les cymbales, quel est l’idiot qui a dit que le post-rock, c’était toujours pareil ? On se perd dans une musique qu’on croie des fois métal, des fois minimalistes, alors qu’elle reste foncièrement douce et rock. Qu’importe, RC4Y ne fait pas de pause et c’est ce qu’il aime, comme les turbines réglées d’Electric Electric et la batterie infernale de Totorro. En première partie de ces derniers, le 9 mai à Nanjing. Lien d’écoute.

GriffO

GriffO

A l’instar de FayzZ, GriggO n’est pas fâché avec le jazz mais c’est toujours pour mieux servir un math-rock précis et martial. Pourtant, on ne peut pas s’empêcher de sentir, avec sa chanteuse, des élans de soul en lo-fi, non comme une Aretha Franklin, plutôt comme une Fatima, la chanteuse anglaise protégée de Floating Points. La musique prend le temps d’aller d’un point A à un point B de la façon qu’il lui chante. Et si le point B n’apparaît pas, une explosion, un souffle, un regard entre les membres du groupe, et la destination se renouvelle. En première partie de Totorro, le 10 mai à Hangzhou.

She Never Sings Our Songs

She Never Sings Our Songs

Avec cette musique, le dernier groupe de première partie de Totorro ne devrait pas s’étonner que personne n’arrive à chantonner ses chansons. Instrumentaux alliant le rock et autres joyeusetés (ils jouent du xylophone), ces morceaux rappellent comment le post-rock a dû être inventé. C’est bien simple, c’étaient des mecs qui ne voulaient surtout pas que la première groupie ivre vienne beugler auprès du bassiste pour réclamer « sa chansonnnnnnnnnnnn ». Qu’on aille pas nous dire que c’est pas forcément comme ça en Chine, tout le monde aime le prévisible. Sauf She Never Sings Our Songs. En première partie de Totorro, le 11 mai à Beijing. Lien d’écoute.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juin 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT