MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

Martin Luther King of music

Le 4 avril 1968, Martin Luther King était assassiné à Memphis, en pleine lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis. 50 ans plus tard, le pasteur et militant non-violent reste plus que jamais une icône pour plusieurs générations. Son aura dépasse de très loin le cercle politique et militant, au point d’être une référence également dans le monde musical. Si son « I have a dream » a été abondamment mixé et remixé à toutes les sauces, des artistes majeurs sont allés plus loin dans l’hommage artistique. Petite sélection.

Public Enemy – By The Time I Get To Arizona

Titre écrit par Chuck D en 1991 en réponse aux dirigeants de l’Arizona qui venaient de refuser de célébrer la mémoire de Martin Luther King Jr en supprimant le jour férié qui lui était consacré. Le gouverneur avait déclaré « Je suppose que King a beaucoup fait pour les gens de couleur, mais je ne pense pas qu’il mérite une fête nationale ». La réponse de Public Enemy ne se fut pas attendre.

Nina Simone – Why

Ce titre a été écrit quelques jours après l’assassinat du King par une Nina Simone autant emplie de tristesse que d’amour. C’est aussi un cri de désespoir quant à un avenir devenu incertain en 1968 pour les droits civiques : « Mon pays tombera-t-il, tombera-t-il ? Est-il trop tard pour nous tous ?  Et Martin Luther King est-il mort en vain ? »

Anti-Flag – 911 for Peace

Le groupe de punk de Pittsburgh rend hommage à sa façon à Martin Luther King, à coup de « combattre, tuer, mourir ». Comme de très nombreux groupes, Anti-Flag reprend dans ce titre le célèbre passage « I Have a Dream » mais avec l’originalité de ne pas l’utiliser en début de chanson mais presque à la fin ; comme une petite mélodie venant adoucir ce torrent punk.

Queen – One Vision

Sortie en 1985, cette chanson raconte l’histoire d’un homme luttant toute sa vie pour dépasser sa condition et l’oppression. Si le doute a longtemps plané sur la personne concernée, Roger Taylor a déclaré en 2011 dans un documentaire de la BBC que les paroles de One Vision était au moins pour moitié inspiré des discours de Martin Luther King.

Patty Griffin – Up to the Mountain

La chanteuse folk reprend les textes du dernier discours de Martin Luther King, la veille de son assassinat, connu sous le nom de « I’ve Been to the Mountaintop » (j’ai été en haut de la montagne).

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Avril 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT