MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

L’interview « si j’étais un boys band » de Beach Baby

En musique, la plage insuffle généralement de belles idées chez nos artistes préférés. Vous connaissez sûrement les Beach Boys ou Beach House, peut-être moins Beach Baby. Pour vous la faire courte, ces Anglais sont sur la route de la gloire avec du rock popeux de première classe, vu et approuvé par le Badaboum pendant le festival A Nous Paris Firework. Partant de la fausse affirmation « Beach Baby a un nom de boys band », on s’est demandé comment ces quatre mecs à l’accent forgé à Londres sonneraient sous cette formation.

Quelle est l’histoire derrière votre boys band ?

Ollie : On s’appelle Sky High, on s’est rencontrés au Working Men’s Club [clubs d’ouvriers, avec scène ouverte, bar, billard, etc., ndlr] de Stoke-On-Trent en Angleterre. On est devenus amis. Je chantais du cabaret, Shep était pianiste, Lawrence le lyriciste et Iraklis était danseur.

Iraklis : Genre « Bold Dancer ».

Shep : Notre manager a repéré un talent, dans ces quatre différents domaines. Il nous a vus jouer pendant une soirée. Il a trouvé qu’on avait quelque chose de spécial, donc il nous a amené en studio, et l’histoire était faite.

Ollie : Avec une équipe de paroliers : des mecs de Fame Academy [la version britannique de Star Academy, ndlr], Mark Owen de Take That, et Mark Harmon de NCIS. C’était l’équipe derrière nous.

Comment sonne le seul tube qui vous a fait percer ?

Shep : Il s’appelle « Sky High ».

Le groupe interprete ici son plus grand tube, Sky High
0:00
0:00

Lawrence : Et c’est comme ça qu’on écrit. À quatre, chantant tous autour d’une table. Il faut toujours qu’il y ait une table.

Shep : Et notre deuxième single ressemble a ça.

Uncle Sam, deja single de platine en Corse
0:00
0:00

Tous les boys band veulent se démarquer. Quel est votre signe distinctif ?

Ollie : Je pense que c’est la danse d’Iraklis. Il a des pas de danse spéciaux.

Shep : Quand il groove, il est essentiel au groupe. Comme avec Samuel Herring de Future Island.

Ollie : Tu connais cette vidéo de Atoms For Peace où Thom Yorke et une femme font une danse particulière en costumes identiques ? On pourrait faire la même chose avec Iraklis et Samuel Herring.

Beach Baby – Sleeperhead

Comment s’appellent vos groupies et qui est-ce qui en a le plus ?

Shep : Elles sont toutes attirées par le danseur. Et les mecs aussi.

Ollie : Si tu as un danseur dans ton groupe, ça doit être le sex-symbol non ? On appelle nos fans le Mile High Club.

Quel plan mettez-vous en place pour éviter de tomber dans la ringardise la plus totale en l’espace d’un ou deux ans ?

Shep : Iraklis veut devenir maire de Londres.

Ollie : Non non non. Absolument pas.

Shep : Pourquoi ? Il serait plutôt bon !

Ollie : On veut rester showbis’ ! Je pense qu’on aura un gros, très gros boulot de chirurgie esthétique. Tous. Avec des implants de cheveux. S’il y a un cheveu gris, on le colore. Pour notre carrière, on doit être sans âge. Le Peter Pan des boys bands.

Tel le Zayn Malik du groupe, l’un de vous va finalement quitter le navire. Qui est-ce ?

Ollie : Ce qui va arriver, c’est que le danseur va devenir un tel sex-symbole avec les hommes et les femmes que son ego va grossir jusqu’à ce qu’il se dise « je n’ai pas besoin de ces connards de Sky High ! Je peux juste danser, et les gens m’aimeront comme ça ! » Et il fera un concert, où il dansera juste, et les gens feront « il n’y a pas de musique mec. Il nous faut le reste des Sky High. » C’est ce qui va se passer.

Iraklis : L’ego sur-dimensionné, c’est très dangereux.

Après cinq ans d’existence, tout le monde vous a oublié. Vous vous disputez, vous sombrez dans l’alcool et les drogues, et vous finissez par vous séparer. Quels sont vos boulots respectifs ? 

Lawrence : Je suis coiffeur.

Shep : Je bosse avec le National Trust, un organisme de protection de lieux d’intérêt public. C’est le meilleur choix après avoir été un drogué dans Sky High.

Iraklis : Professeur de yoga et méditation « alternatif ».

Ollie : Je suis diététicien et esthéticien.

Lawrence : On pourrait bosser ensemble ! On aurait un salon, je fais les cheveux, tu fais les ongles.

Beach Baby – Limousine

Forcément, vous avez accepté de vous reformer, parce que vos vies respectives dans le civil ne sont pas folichonnes. 

Ollie : Tu ne fais pas diététicien par amour, fais-moi confiance.

Shep : J’aurais besoin d’être vraiment convaincu, parce que j’aime mon boulot au National Trust. Je serai d’ailleurs devenu berger à ce moment là.

Ollie : Je t’appellerai genre « mec, j’en ai marre de ça, j’en ai marre d’être un diététicien. J’ai besoin de toi, tu te souviens de tout ces bons moments dans Sky High ? »

Donc c’est toi le premier à appeler les autres ?

Ollie : Oui plutôt. J’ai eu quelques problèmes de divorce, que j’ai d’ailleurs perdu, et j’étais pas dans un très bon état mental. Mais je me suis dis « tu sais quoi ? Je pense qu’on peut avoir une deuxième chance. Je pense que Sky High peut avoir une autre vie. »

Shep : Et Mark Harmon est de retour dans l’équipe !

Qu’est-ce que vous faites alors ? Un album revival ? Un album de reprises ? Une tournée années 2010 ?

Ollie : J’vais te dire ce qu’on va faire. Un single en duo, avec personne d’autre qu’Elton John. Boum. Ça s’appelle « Lion Heart ».

Pour son retour, Sky High signe un duo avec l'hologram d'Elton John
0:00
0:00

Puis vous finissez par vous re-séparer…

Ollie : Cette fois c’est pour de bon, mais on se quitte sur de bons termes.

Iraklis : On est dans la soixantaine. On a tous divorcés trois fois.

Ollie : On a des enfants, certains d’entre nous sont grand-pères. Iraklis est devenu addict a une sorte de paracétamol pharmaceutique. Je pense qu’il aura une mort qui passera inaperçue dans un premier temps. Mais quand les gens s’en rendront compte, ils seront tous là « oh non ! Quel mec incroyable c’était, ce danseur de Sky High ! » Et il y aura une vague inattendu de soutient général.

Iraklis : Tout ce que j’aurai fait sera reconnu après ma mort.

Et finalement, un beau jour, vous découvrez sur YouTube qu’un mec a shred un de vos clips. Quelle est votre réaction ?

Lawrence : Je suis vraiment pressé que ça arrive.

Shep : Ollie en perdrait la tête. Il déteste ça.

Ollie : J’irais sur Twitter pour déverser ma rage, Kanye-style. Désolé Kanye.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT