MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

L’empire du Kmyle

Dernier rejeton de la famille Astropolis, Kmyle investit les terres brestoises ce week-end pour le Festival Astropolis l’hiver. Jeune homme pressé, le Toulousain oeuvre aussi dans Möd3rn, le live band de son label manager, Electric Rescue. Et oui jeunes innocents, la techno est parfois consanguine, ici pour le meilleur.

En général, il ne se souvient pas trop des tracks qu’il joue dans ses dj sets. Mais pour une fois, The Driver (aka Manu Le Malin) semble avoir fait l’effort. Nous sommes en 2017, il nous parle de ce titre, « Telepathic Synchrony », d’un certain Kmyle. On apprend que le jeune homme fait ses armes sur Skrÿptom, le label du frère d’armes de Manu, Electric Rescue. Son premier EP, Northern Landscapes, arrive jusqu’à nos oreilles.

Immédiatement, on pense aux carillons déglingués d’Inigo Kennedy, producteur dont vous a déjà fait les éloges par ici. Le genre de types qui n’oublie pas de mettre de l’émotion dans ses tracks, vous savez, celui qui préfère avancer à contre-sens sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute techno, plutôt que d’emboîter le pas des grosses cylindrées qui usent de la gomme la tête haute, à 130. Avec au passage quelques mots sympas à destination de ses gourous. « Skrÿptom c’est une bande de potes qui évolue, on grandit tous ensemble autour d’Electric Rescue. On s’écoute. On s’engueule aussi parfois comme le doit une famille. Je travaille également beaucoup sur Clergy Records, avec Cleric, qui est un super gars. L’esprit de bande est aussi au rendez-vous avec lui ».

Déjà balèze en formule solo live, Kmyle a aussi rejoint les rangs de Möd3rn, le trio jam techno le plus stylé depuis des lustres. « A la base, on devait être quatre sur scène, mais face à l’explosion des projets solo de Traumer [membre fondateur de Möd3rn, NDLR], on est passé à trois, car cela ne lui permettait pas de continuer dans de bonnes circonstances ». Le voilà à la barre désormais, en tant que fer de lance de la famille Astropolis. Une belle responsabilité, dont il devrait prendre la mesure ce week-end, puisqu’il représentera le label de la maison brestoise à La Suite, ce samedi.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT