MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

Le Sônge d’une nuit d’été

Fin 2015, Sônge présentait son très entraînant premier titre « Now ». Après des passages aux Trans Musicales et aux Inouïs du Printemps de Bourges, l’artiste a sorti un premier EP éponyme et soumet sous son charme un public toujours plus conséquent. Pour la sortie de son nouveau clip « I Come From Pain », évoquons donc cette Quimpéroise qui fait chavirer nos cœurs.

Dans un mélange de R’n’B, de pop mélodieuse et de musique électronique, Sônge pose les bases d’un univers coloré à travers quatre titres sortis sur son premier EP en fin d’année dernière. Atteinte depuis son enfance de synesthésie, la Bretonne a commencé la production musicale dans sa chambre lors d’une année passée à Cologne, où elle compose avec Abelton Live, un synthé, une MPC et un likembé. Mais comme Cologne est plus connue pour sa bière que sa musique, elle a filé au Conservatoire de Paris pour quatre années en section jazz, à étudier aussi bien Wagner que Debussy. C’est à ce moment qu’elle a rencontré le producteur de musiques électroniques Sayem, qui produira par la suite son premier EP.

Sa capacité d’entendre des couleurs (synesthésie) s’illustre dans sa musique, sa production, ses clips et sur scène où l’artiste déambule dans un festival de lumières colorées. Pour le nouveau clip de « I Come From Pain », la thématique du bleu se démarque. La couleur pas choisie au hasard et souvent associée à l’évasion et aux horizons lointains, se marie à un texte narrant un voyage.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juin 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT