MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

La playlist indie #29 (août 2018)

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir quelques morceaux indie récemment sortis ou découverts par l’équipe. Avec l’espoir d’alimenter vos propres playlists.

Tamino – Sun May Shine

Sans surprise, si vous aviez lu notre report du festival Les Nuits Secrètes, vous savez que Tamino est l’un des plus beaux coups de cœur de cette année. On manque de superlatifs face à ce prodige belge d’origine égyptienne. Envoûtant, ensorcelant, hypnotique, on compare Amir – de son vrai nom – aux plus grands, en convoquant Jeff Buckley ou Thom Yorke, aux nuances orientales. Bref, on est amoureux.

Kwamie Liv – Sweet Like Brandy

C’est avec une pop doucement langoureuse que nous revient Kwamie Liv, cette Dano-zambienne révélée il y a maintenant trois ans par son unique EP. Le morceau est accompagné d’un clip tout aussi léché co-produit par Baby Duka, véritable ode douce-amère à l’intimité, la nonchalance et l’érotisme.

Ryk feat. FOXOS – Heartbeats

Difficile de trouver des informations sur cet artiste allemand. Seulement quelques titres à l’écoute dont ce morceau dont on se délecte de la structure en trois temps, de cette voix au subtil vibrato et de ces envolées qui nous rappellent un certain Hozier.

Delta Will – Nothing is Enough

Single de leur nouvel EP Multitudes I sorti fin juillet, c’est un véritable hymne rétro pop que propose le quatuor torontois Delta Will. En attendant les parties II et III d’ores et déjà annoncées pour la fin d’année, on vous conseille d’aller jeter un œil au clip tout en collages délicieusement psychés qui l’accompagne.

Slow Machete – Ola Mala

C’est avec un plaisir non dissimulé qu’on retrouve enfin Slow Machete avec un tout nouvel album Ola Mala. Joe Shaffer, songwriter de Pittsburgh, a passé plusieurs séjours humanitaires en Haïti. Ces voyages furent pour lui l’occasion de découvrir la richesse culturelle locale, qu’il mélange désormais aux sonorités électroniques, ou plutôt electronica. Après avoir revisité Haïti sur son premier opus, Slow Machete revient trois ans plus tard avec un album qui s’élargit encore un peu plus dans les musiques traditionnelles sud-américaines et africaines.

Phoria – Mass (Re-Imagined)

Ce ne sont plus vraiment de débutants dont on parle ici. En effet, après quelques opus, le quintet britannique a déjà acquis une solide réputation en trois EP et un album. Quelque part entre Sigur Rós et Godspeed You! Black Emperor, ce sublime nouveau titre annonce un album à venir et une tournée sur le continent (mais qui ne passera malheureusement pas en France).

Arc Iris – $GNMS

Il aura fallu du temps et de la ténacité à Arc Iris. En effet, le parcours de ce groupe tout droit venu de Rhode Island aura été semé d’embuches depuis ses débuts en 2012. Après un premier album en 2014 qui n’aura pas suffi pour les embarquer dans le doux chemin du succès, puis un second en 2016, Arc Iris aura successivement perdu son manager, son booker, son label… et même, on ne pourra pas enfoncer le clou plus loin, quelques membres au passage. Reste donc un trio qui décide de poursuivre l’aventure en repartant de zéro, ou pas loin. Leur troisième album Icon of Ego est annoncé pour le 12 octobre chez Ba Da Bing records. En avant-goût, Arc Iris nous propose « $GNMS » qui replace bien le groupe, toujours créatif et audacieux.

Houses – Fast Talk

Emmené par la voix de Megan Messina, ce nouveau morceau de Houses n’est pas aussi léger qu’il n’y paraît. En vérité c’est une sorte d’hommage à un groupe d’amis du songwriter Dexter Tortoriello : « C’est presque comme un ballet pendant lequel vous continuez à rouler autour des mêmes quartiers. Et des gens commencent à disparaître de la voiture parce qu’ils vont en prison ou qu’ils meurent ». Ambiance.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT