MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

La Playlist indie #13 (Janvier 2017)

Chaque mois, on vous propose de découvrir quelques morceaux indie récemment sortis ou découverts par l’équipe. Avec l’espoir d’alimenter vos propres playlists.

French 79 – Diamond Veins

Après avoir sévi au sein de Nasser puis de Husbands, Simon Henner revient en 2017 avec le projet French 79. De l’electro-pop ultra efficace et terriblement sexy. Olympic, son premier album solo, va puiser dans ce qu’on aimait le plus dans les premières prods de Kavinsky, Yuksek et même de Ratatat.

Johnny Flynn – Raising the dead

Plus vraiment une découverte que ce petit génie touche à tout : acteur, auteur et musicien, le Britannique enchaîne pièces de théâtre, films, séries et trouve le temps pour enregistrer des albums. Sillion, son 5e opus, va sortir dans quelques semaines. Un album dont on peut découvrir un petit avant-goût avec ce premier titre.

Pink Oculus – Sweat

Pink Oculus est l’alter égo musical d’Esperanza Denswil, chanteuse et actrice basée à Amsterdam. Avec son flow ultra-aiguisé et de lourdes nappes, Pink a tapé dans l’œil de nombreux programmateurs lors des Trans Musicales, et plus récemment d’Eurosonic. Ne vous étonnez donc pas si vous la croisez cet été sur votre route des festivals.

Kate Simko & London electronic – Shikoku

Signée sur le label Get Physical, Kate Simko est une DJ et productrice originaire de Chicago, initialement pianiste classique. L’Américaine s’est associée avec le London Electronic Orchestra pour former ce groupe (éphémère ?) mélangeant les compositions de Kate à un orchestre classique.

Max Future – A Way of Another

Échappé des Parisiens de Concorde, Max Zippel signe un premier album solo résolument pop mais ne reniant pas le funk et l’électro. Une musique acidulée aux teintes pastel qui paraît aussi moderne que désuète.

Cancer – Esca

Il faut une certaine assurance pour appeler son groupe Cancer. Le duo danois n’en manque visiblement pas. Une assurance alliée à une maîtrise parfaite dans la composition et l’interprétation. Sur le fil du rasoir, la musique de Cancer se révèle au fil des écoutes d’une étrange complexité, comme sur ce morceau de quatre minutes qui semble en cacher plusieurs tant les bascules de rythmes et de mélodies s’enchaînent naturellement.

Man is not a bird – Haze (Honey guide remix)

Sorti le dernier jour de 2016, ce remix d’Honey est probablement bien plus qu’un remix tant il change complètement la physionomie et l’ambiance de ce titre du dernier album des excellents Man is not a bird.

Ivy Sole – All Mine

Ancienne membre du collectif Third Eye Optiks puis des groupes Liberal Arts et Indigold, la jeune Ivy Sole vient de sortir son premier album solo, Eden. Du haut de ses 23 ans, l’Américaine semble pouvoir tout se permettre. Adoubée par Kendrick Lamar, elle mélange sans complexe son flow hip-hop à des mélodies indie pop.

Hymns from Nineveh – Under the sun

Formé autour du Danois Jonas Petersen, Hymns from Nineveh n’est pas totalement inconnu chez Sourdoreille. Nous avions en effet croisé leur route en 2011, chez eux, lors du festival SPOT. De retour en 2017, le groupe vient de sortir un single, aux accents très Edward Sharpe.

A Dead Forest index – Myth Retraced

Après avoir sortis plusieurs EP, le duo australien a enfin accouché d’un premier album. Il s’est pour l’occasion entouré de Gemma Thompson (Savages) pour former un trio temporaire envoûtant. Et évidemment sombre. Un rock indie très gothique à la sobriété déconcertante.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Mars 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT