MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

La dernière séance d’Eddy Mitchell

En clôture de la dixième édition des Papillons de Nuit, Eddy Mitchell a présenté un show entre blues, jazz et rock...

En clôture de la dixième édition des Papillons de Nuit, Eddy Mitchell a présenté un show entre blues, jazz et rock. Un concert où standards et nouvelles chansons se mariaient lors de l’ultime tournée du natif de Belleville (Paris).

Si on ne devait retenir qu’une image, ce serait incontestablement « la classe ». L’ancien leader des Chaussettes Noires présente une forme olympique du haut de ses 69 ans. A se demander si The King of Pop n’a pas puisé son Moonwalk chez l’ami Eddy, tant ce dernier se défend en terme de jeu de jambes.

L’imposant crooner a su d’entrée mettre son public dans sa poche. La pluie avait décidé de s’arrêter, tout comme les slameurs au repos. Sur la Route de Memphis, La Dernière Séance, Le Cimetière des Elephants… Les tubes d’Eddy se sont enchaînés. « Il paraît que le public n’aime pas les vieilles chansons », ironisait l’homme à la coupe impeccable. Dans le public, sur des chaises de camping embourbées, quelques seniors ont suivi le concert sur grand écran. Grâce aux ballons rouges distribués aux spectateurs, l’ambiance familiale a fait le bonheur des photographes en quête d’images d’Epinal devant la scène.

Après quatre chansons, une imposante section cuivres – toute vêtue de rouge – a fait son apparition, jusqu’alors cachée dans l’obscurité. Seule petite déception, on a grillé un prompteur au pied d’Eddy. Mais bon, l’honneur reste sauf, il n’a jamais jeté un coup d’oeil dessus.

Et attention, ce n’est pas la moitié d’un blagueur, Eddy. Pour lancer« L’esprit grande prairie », Eddy Mitchell annonce le dernier titre « écrit par des jeunes musiciens, Alain Sushi et Laurent Voulzon ». Il aurait été dommage de quitter les Papillons de Nuit sans voir la foule se laisser aller sur « Pas de Boogie Woogie ». Un ultime rappel pour sa dernière séquence et Eddy Mitchell est reparti sous une salve d’applaudissements.

Crédit photo : PirlouiiitConcert and co

Partager cet article
6 commentaires

6 commentaires

ASSOLEN Jacques EMC 18.06.2011

Commentaire
BRAVO encore une fois pour ce bon commentaire
je connais Pirlouiiit
Je pourrai reprendre texte et photos pour notre prochaine Newsletter ?
Merci de votre réponse
EDDY MITCHELL’S CLUB
Fondé en 1982
c/o Jacques Assolen
BP 543
13492 Marseille Cedex 04
eddymitchellsclub@yahoo.fr
Agréé par Eddy Mitchell
http://www.eddymitchellsclub.com/

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
benitez 28.06.2011

Commentaire Je cherche toujours mon père, le fameux Jacky dans les années 68, 69. vous auriez pue lui demander.
Mes respect Christian.

Pascal 17.06.2011

N’ayez aucun regret, Zaz , c’etait nul . Si vous tenez absolument à la voir , dépechez vous .
Elle ne chantera pas longtemps.
Grand coup de chapeau à Ben l’oncle soul !!

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
cesmoi 16.06.2011

Commentaire
moi aussi j’etait aux premier rangs ou juste derrière,super concert , a part peut être la pluie et les ballons rouge qu’ils ont donnez au début du concert…………….. mais bon ,pour les photos, 58 en tous elle sont très très bien ,enfin il y ben oncle soul, puis d’autre; mais j’aurai voulu voir zaz (mais comme dit step’ elle repasseras …..pas EDDY) mais j’avais peur de me faire gauler ma place
sinon félicitation aux organisateurs

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 15.06.2011

Huit mois ??? T’avais qu’a lui proposé une menthe à l’eau (OK, je sors).

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Stéphanie 15.06.2011

J’ai adoré son spéctacle, merci Eddy pour les vieilles chansons! J’ai raté Zaz car je voulais être au 1er rang. J’étais bien placé, j’ai rien raté. Zaz repassera, pas Eddy. Sinon, il était tant que je rentre car je n’avais pas donné le sein à mon fils de 8 mois depuis mon départ, 14 h00. Comme il dormait quand je suis rentrée, j’ai dû tirer mon lait. Ca l’a fait quand même, j’y était que le dimanche pour le grand Mister Eddy, sinon mes seins n’auraient pas supporté. LOL.
@ l’année prochaine les papillons.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT