MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

La Biennale : SuperBravo et tout est dit

Le festival du label des Disques Bien a été ouvert par SuperBravo.

Exilée de Holden, Armelle Pioline s’épanouit dans SuperBravo. Un duo pop/folk qui ruisselle de chansons légères. Mercredi, Michel et Armelle ont donc ouvert la série des trois soirées de la Biennale qui se tient jusqu’à dimanche à La Java.

Pour être précis, ce n’est pas SuperBravo qui a ouvert les hostilités des trois soirées au festival des Disques Bien, mais M’Jo & Flóp. Ce dernier n’a jamais mieux porté son nom que mercredi étant donné que seulement une trentaine de personnes a répondu présent. Pour la faire courte, ce duo évolue dans un registre poético-bobo-délirant.

Musique expérimentale semble l’appellation adaptée pour définir l’univers de ce couple, où une pluie d’instruments plus farfelus les uns que les autres s’exposent devant le pupitre. D’autant plus expérimentale lorsque Etienne Jeaumet est invité à extirper des sons bizarroïdes d’un synthé. Ambiance parfaite pour des OVNI. Le guest s’est également distingué lors de deux jolis solos de sax. Petit coup de cœur pour Le Bouquet, canon de voix et mélodie douce. Sinon, pas plus convaincu que cela.

En revanche, gros kiff lorsque SuperBravo débute son concert par le « tube » Cars. Michel et Armelle ont beau joué tous deux de la guitare et usé de la boîte à rythmes, le duo parisien n’est pas The Kills. En terme d’émotions, il est sûr que SuperBravo n’a pas la puissance rock de Jamie et Alison… Armelle Pioline et sa voix cristalline emmènent plus dans une ambiance feutrée. Mais attention, avec ses chaussures à talons au vernis noir, son pantalon et son rouge à ongles rouges, le tout sous couvert d’une nonchalance énigmatique, un versant rock émane de l’ex-leader de Holden.

Les titres s’enchaînent, la coolitude a envahi la Java. A l’heure du final, Michel lâche la guitare pour caresser le tambour. On a toujours du mal à comprendre pourquoi la capitale ne s’est pas déplacée pas pour ce duo français aux accents US. Sachez que demain et dimanche, la Biennale se poursuit. L’album «A Space Without Corner» de SuperBravo est vendu 10 euros. A ce prix là pour un label indépendant, c’est SuperBien.

La Biennale – festival des Disques Bien, à La Java : Emmanuelle Parrenin et Monsieur Ma & Monsieur Go, vendredi 16 mars, à 20 h. Dimanche 18 mars, de 17h à 22h, Blair et le Peuple de gauche, François Tarot et Antoine Loyer.

Crédit photo : Pirlouiiiit – Concertandco.com

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT