MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

La bande son du mardi 100 % engagée

Les Indignés s'activent ? Des titres exutoires les ont précédés.

La politique a toujours cherché à s’immiscer dans l’art. Et plus particulièrement dans la chanson. Le plus souvent de façon inconsciente. Petit éventail de certains textes exutoires en musique qui ne laissent pas indifférent.

« A tout moment, la rue peut aussi dire non. » Cette ritournelle rebelle sur fond rock d’Eiffel, accompagnée d’un sifflement qui donne envie de battre le pavé, aurait mérité une autre médiatisation. Présente sur l’album éponyme sorti en 2009, cette chanson n’a jamais aussi bien collé à l’actu mondiale.

Si un hymne informel des Indignés français devait se dégager, Yves Jamait se trouverait au coude-à-coude avec Eiffel. Quatre ans plus tôt, reconnaissable par sa voix rocailleuse adaptée à une rage de la classe populaire dans laquelle il a baignée pendant 40 ans, l’ancien mec du BTP et cuisinier bourguignon raille avec ses tripes les injustices de classes entre patron et ouvriers. La vidéo qui suit fait défiler ce texte d’une sincérité poignante. La semaine dernière, aux Trois Baudets, Jamait a démontré à son public que ce titre vieux de 6 ans colle à notre époque.

Il fait partie de ces groupes de ska-punk qui décident de stopper l’aventure en pleine apogée, seulement 4 ans après sa création. Les Betteraves, composé à l’origine de potes d’un lycée parisien, enregistrera son concert d’adieu en janvier 2003. Les anti-racistes retiendront Couscous pour Jean-Marie. Si vous n’aimez pas les hurlements et les guitares ronflantes, allez directement à 1,50 mn pour le début des paroles. « On va te faire bouffer des pastilles de Vichy jusqu’à en crever » et « le couscous emmerde le Front national » – en référence aux Bérus et leur mythique La Jeunesse emmerde le Front national (ce live aux Trans de Rennes en 2003 donne des frissons) – resteront des répliques cultes.

La liste des chanteurs talentueux des Trente glorieuses étant pléthorique (Moustaki, Ferrat, Brassens, Brel, etc.), et pour éviter d’avoir 150 players et vidéos, un grand saut dans le temps nous amène en 97. L’Homme Pressé de Noir Désir restera l’hymne de toute une génération aujourd’hui précarisée. Un comble pour ce titre qui dénonce les excès de l’ultra-libéralisme et le cynisme ambiant d’un jeune requin des médias et de la finance. Encore plus désopilant : appelant à rejeter le FN et à franchir le pas de l’euro, la bande à Cantat s’est fait parodier par… un lepéniste. Politique et polémique font bon ménage chez les fachos.

De l’autre côté de l’Atlantique, Joan Baez a fait rimer sa carrière avec engagement et désobéissance civile. Dès 16 ans, elle refuse de quitter la classe de son école de Palo Alto pour effectuer les exercices d’évacuation dans les abris anti-bombes en pleine Guerre froide. Vingt-quatre albums studio plus tard, la guitariste à la chevelure qui ferait rêver un publicitaire d’après-shampoing n’a cessé d’enchaîner les engagements dans des mouvements sociaux et organisations humanitaires : guerre du Viêtnam, droits de l’Homme, mouvement des droits civics aux États-Unis…

Ironie du sort, celle que l’Amérique McCarthyste qualifiait en 1957 de « communiste infiltrée » a composé China, en 1989, titre qui condamne le Parti communiste chinois d’avoir massacré des milliers d’opposants lors des manifestations de la place Tian An Men.

Pour éviter que cet article ne fasse 25 000 signes, on vous laisse cliquer sur les folkeux Bob Dylan – traduction et clip de Only a Pawn in their Game (Seulement un Pion dans leur Jeu) chanté à la Marche sur Washington – et Neil Young, adeptes des protest songs.

Chez les amis punks, les Sex Pistols (Anarchy in the UK) et The Stranglers – et leur polémique I Hate you – se retrouvaient aussi avec la contestation provocatrice. Mais s’il ne fallait retenir qu’un groupe, ce serait The Dead Kennedys. En 1979, dans des USA où le capitalisme est installé durablement et que la contestation s’amenuise, Jello Biafra lance une pavé dans la mare en détournant l’hymne patriotique allemand « Das lied der Deutschen », outil de propagande du 3e Reich. Jello s’attaque ainsi de front au Gouverneur de Californie, Jerry Brown. Les curieux pourront en savoir plus sur le Blog de Chtif, et notamment sur la haine de ces punks californiens face aux yuppies, cette nouvelle classe de bobos matérialistes qui se la joue bad boys alors qu’ils croulent sous l’argent.

Il aurait été injuste de finir cette playlist en occultant Bob Marley et son Get up, Stand up. Parce que derrière la facette réductrice de fumeur de ganja, le Jamaïcain n’en restait pas moins un chevronné de l’engagement, n’oubliant pas les habitants de son île natale et les Africains.

Les imposteurs

Pendant ce temps-là, Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly, qui s’autoproclament défenseurs du continent-père, jouent sur deux tableaux. Passons sur la politique intérieure ivoirienne pour éviter les problèmes entre pro et anti Ouattara. Rappelons juste que Alpha Blondy était présent au concert-hommage à Mitterrand à la Bastille. Fêter les 3O ans de l’élection du père de la Françafrique lorsqu’on chante « La Route de la Paix », ça se passe de commentaire. Dans le même genre, Léo Ferré a écrit des textes merveilleux emplis d’humanité – Les Anarchistes, Les Poètes, etc. – mais cela ne l’empêchait pas de rouler en limousine… Cela étant, ces fans lui pardonnent. Preuve que des paroles aux actes, il y a un pas que certains ne franchissent pas… Mais peu importe, tant que l’émotion est là. Consommez la révolte, elle n’a pas fini de se vendre !

Crédit photo : www.desartsonnants.com

Partager cet article
17 commentaires

17 commentaires

Malli 26.10.2011

pourquoi Ferré aurait-il dû rouler en 2 CV ?
entre 2CV et limousine il existe toute une gamme de voitures (confortables)

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 26.10.2011

OK, merci de ta remarque, on voit que c’est une bagnole de prolo type 2 CV… Et j’attends toujours ta source Citroën.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Malli 26.10.2011

ça une limousine ? nous n’avons pas la même notion de la limousine
donc je me rallie conception de la limousine et à votre affirmation que Léo Ferré roulait en limousine : une ceinture de sécurité, de vitres arrières anti-givre et une banquette arrière bordeau
mille excuses

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Ol!v 25.10.2011

De rien pour Noir Désir.
Mais, après avoir lu l’article, vu son interview et lu le commentaire qui suit, je dirais « 1-1 » : bien vu pour Tiken Jah !

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 25.10.2011

Bien vu pour Noir Désir ;-)

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Ol!v 25.10.2011

Sinon… (je sais je suis un peu lourd), tu dis @ Bof :
« Saez, on aime ou déteste, mais le mec autoproduit son album et a quitté Universal dès qu’il a connu le succès. Ferré, Blondy (qui chante le pacifisme mais renvoie chier les bénévoles d’un festival, source proche) et Fakoly l’ont-ils fait ? »
Et Noir Désir ????

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Ol!v 25.10.2011

Ok je n’étais pas au courant de toutes ces « éléments » sur Tiken Jah, j’irais voir ça.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 25.10.2011

@ Ol!v : Ah, merci de poster cette vidéo, j’espère que Malli la regardera. Je vois que t’es bien calé sur le sujet, donc, même si on le voit pas ds cette vidéo « l’avouer », je te crois sur parole.
Et merci aussi de dire « difficile ou (trop) vaste sujet à synthétiser en un article », j’aurai aimé développer sur Brel ou Moustaki, pour ne citer que deux artistes que je vénère, ms je pense que tout le monde connaît leur parcours. Idem pour Ferrat.
Concernant Tiken Jah, j’ai remodelé le texte initial pour éviter que ça tourne au pugilat entre pro et anti-Ouattara. Comme Blondy, il était pour ce dernier et des sources (proches de Gbagbo) dénoncent des actes de barberie dans lequel il serait impliqué. Mais comme on a en parlé avec un autre membre de Sourdoreille qui a vécu 2 mois là-bas, c’est pas la place de ce site de rentrer dans des conflits aussi pointus. Cela n’empêche, têtu comme je suis et loin d’être pro-Gbagbo, je trouve pas ça clean pour un mec qui revendique « l’African Revolution ». Je ne parle pas de ces histoires de mariage – « cela ne ne nous regarde pas » comme disaient les Inconnus ;-) – mais bien du commentaire en-dessous. Bien argumenté à mes yeux.
http://www.inversalis-productions.eu/blog/2011/04/tiken-jah-a-faute-de/
Je ne dis pas que j’ai raison à 100 %, là encore car la haine Nord/Sud est énorme en CI, mais quand vous fouinez à droite et à gauche sur le web, plusieurs fois cette idée de défendre leurs intérêts ethniques (Blondy et Fakoly) revient en boucle. Drôle d’idée de l’unité.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Encore Ol!v 25.10.2011

Sinon vous mettez Tiken Jah Fakoly dans le même sac qu’Alpha Blondy, mais pour lui vous n’avancez pas de… ?… d’ « arguments ». Même si ceux sur Alpha Blondy sont discutables (Mitterand n’a certainement pas inventé la Françafrique, y’a eu De Gaulle et Foucart avant lui… De Gaulle avait le choix entre décoloniser ou intégrer les « indigènes » comme citoyens français, ce qu’ils voulaient en fait… il a évidemment choisi de décoloniser le pays sans jamais en lâcher la vie économique puisqu’il n’y avait que des intérêts français)… Euh, je crois que je me suis égaré là…
Donc, Tiken Jah imposteur je veux bien, mais pourquoi ???

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Ol!v 25.10.2011

Oui Ferré roulait en limousine, mais il l’assumait.
On peut même le voir dedans : http://www.dailymotion.com/video/x35ihr_leo-ferre-le-talent-a-fleur-de-peau_creation.
Il expliquait qu’il gagnait effectivement beaucoup d’argent grâce à son métier mais revendiquait de le gagner sans n’avoir jamais exploité personne, tel un artisan de la musique (je crois qu’il le dit dans le reportage dont le lien précédent est un extrait, mais je ne retrouve pas le doc complet, désolé).
Et puis il a tout de même fini sa vie dans une maison en Italie sans chauffage ni électricité. Un modèle de simplicité volontaire !
Pour en revenir à la thématique du jour, et pour conclure : difficile ou (trop) vaste sujet à synthétiser en un article. Les thèmes et les temps sont tellement variés que c’est un site (ou un livre) qu’il faudrait.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Malli 25.10.2011

moi aussi j’ai l’ami d’un collègue qui a vu celui qui a dit avoir entendu que…

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 25.10.2011

Et l’histoire des Citroën, t’as des liens du site officiel de Léo Ferré je présume… Parce que le « c’est tout », ça me convainc pas !

Thomas 25.10.2011

Ah, on n’a pas les mêmes sources.
Le père d’un ami mélomane m’avait parlé de limousine, le lien de l’article en parle aussi, « un anarchiste paradoxal se déplaçant en limousine. A lire également, ce forum . Un extrait parmi d’autres : « Au tout déjà que j’enseignais, un collègue étudiant en musicothérapie avait un ami qui le connaissait. Il lui avait raconté que lorsque Ferré était en tournée en province, il arrivait dans une grosse bagnole et à quelques kilomètres du lieu du concert, il la garait dans un chemin, s’habillait en débraillé et montait dans une deudeuche pourrie pour se présenter devant son public. »
Je ne cautionne pas l’idée que ce fils de bonne famille monégasque ne pouvait être anarchiste, mais il faut assumer jusqu’au bout dans ce cas qu’on aime les grosses bagnoles. Les défenseurs de Ferré diront que ce sont des « on-dit », mais perso je trouve que ça commence à faire beaucoup.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Albert Malli 25.10.2011

Pas de limousine pour Ferré. Des Citroën, c’est tout. Pour faire de la route entre chaque gala.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Thomas 25.10.2011

@Bof : Merci de préciser le doublon pour le lien. C’est corrigé. Idem pour le clip de Noir Désir, c’est une inversion de lien url. Merci de ton message, je l’avais pas vu… Au temps pour moi, ça fait chier de laisser une vidéo de facho au milieu de ce site. Encore merci !
J’accepte la critique, mais quand elle est fondée. Car que la partie « imposteurs » ne te plaise pas, je comprends carrément. Idem sur le « Vraiment léger l’article ». Chacun pense ce qu’il veut (heureusement ;-). Mais un peu de bon sens ne fait pas de mal. Je peux t’envoyer des liens mais avec la guerre qu’il y a eu en Côte d’Ivoire, les pro (Blondy et Gbagbo) et anti-Ouattara vont se déchirer et c’est pas le but. Donc, j’ai enlevé le lien après en avoir parlé avec un mec de Sourdoreille qui a été 2 mois dans ce pays.
Juste une question : comment je fais dans un article sur le web pour mettre 5 sans tomber dans l’article universitaire, type Wiki ? Quant à Diam’s, Orelsan et cie, je ne les cite pas car c’est gros comme le nez au milieu de la figure que ce sont des imposteurs. En revanche, pour Saez, on aime ou déteste, mais le mec autoproduit son album et a quitté Universal dès qu’il a connu le succès. Ferré, Blondy (qui chante le pacifisme mais renvoie chier les bénévoles d’un festival, source proche) et Fakoly l’ont-ils fait ?

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Bof 25.10.2011

Vraiment léger l’article… La conclusion sur les imposteurs est en elle même une imposture, avec deux pseudos affirmations appuyées par deux liens en carton (enfin pardon, un seul puisque les deux renvoient vers le même site). Comme si Léo Ferré était un exemple alors qu’on voit aujourd’hui émerger des tas de faux-jetons assoiffés par la maille. Les soi-disant chanteurs engagés tels que Saez, Orelsan, Diam’s, Tryo etc (j’essaye de trouver les pires) sont quand même largement plus contestables.

Pourquoi vous nous sortez pas Jean Ferrat, Nougaro, Boris Vian… C’est bien d’en suggérer une partie, mais nous mettez pas la parodie de Noir Désir juste en dessous, on vire carrément au hors sujet là ! A la rigueur mettez la vraie version, mais là c’est n’importe quoi.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT