MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Isha nous offre une seconde fournée avec La Vie Augmente Vol.2

Dans la «jeune scène» du rap belge, comme  on l’appelle encore aujourd’hui, Isha fait office de patriarche. Après le succès du premier volume de «La Vie Augmente» l’année passée, Isha en remet une couche avec les dix nouveaux titres que composent ce Volume 2. Un EP où l’artiste continue de montrer l’étendue de son talent, entre titres introspectifs et banger.

En fin d’année dernière, Fianso et son équipe de Daymolition, réalise un épisode spécial de « Rentre dans le Cercle » en Belgique. Au milieu des prestations de Roméo Elvis et Caballero et JeanJass, Isha apparaît. Celui qu’on avait découvert avec le premier volume de La Vie Augmente, lâche un freestyle d’un peu plus d’une minute, d’une force rarement atteinte dans cette émission, le tout sans donner l’impression de forcer. Comme un avant-goût de ce que laissait espérer 2018 pour le plus vieux des « jeunes » rappeurs belges.

D’abord prévu pour début février, c’est finalement il y a quelques semaines que l’on a pu apercevoir le sourire passé au rayon X qui compose la pochette de ce La Vie Augmente Vol.2. Dix nouveaux sons, avec des titres comme « Mp2m », ode introspective sur l’absence de figure paternelle sous fond de guitare sèche, jusqu’à « Domamamaï« , banger sec, sale et efficace.

Le titre « Mp2m » résume d’ailleurs bien les intentions du Belge dans ce nouvel EP. Chacun des titres ne ressemblant pas au précédent, avec beaucoup de tranches de vie loin de la vie idéalisée que nous vendent régulièrement certains rappeurs.

« Prendre mon destin en main, j’l’ai fait car il fallait le faire. Alcoolique, j’ai trouvé la force de jeter ma canette de bière. » Domamamaï – Isha

Soucieux du public que lui a apporté l’exposition de son premier EP sous son nouveau nom, Isha a su faire évoluer ses textes, afin peut-être de ne plus se prendre desverres dans la figure à la fin de ses concerts, comme il le confie dans son interview au magazine belge Check.

L’EP de dix titres, de plus en plus utilisé dans les musiques urbaines francophones, est un format un peu « bâtard ». Plus long qu’une simple « passe de force », comme le sont régulièrement des quatre ou cinq titres, mais trop court pour distinguer un fil conducteur comme le propose un album, LVA2 flotte dans cet entre-deux. On assiste ainsi à une demi-heure d’évolution aussi bien humaine qu’artistique, jusqu’à se perdre quelque peu, des bangers à la guitare sèche jusqu’au dancehall avec « Rien ».

Pour conclure, si Caballero & JeanJass rempilent sur ce volume pour un feat sur le très efficace « Tosma », qui on l’espère sera le premier hit d’Isha, le rappeur invite surtout Zwangere Guy sur le titre « Caravane ». Le rappeur bruxellois, rappant le plus souvent en néerlandais, est rare sur les projets francophones. C’est donc avec grand plaisir qu’on le retrouve sur cet EP.

Isha sera en concert avec Grems, pendant le festival Paris Hip Hop, le 7 Juin prochain à Le Hangar. 

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Avril 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT