MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Infographie : les liens étroits entre festivals et marques

La boîte Havas S&E s'est penché sur une question cruciale.

Première infographie intéressante en cette rentrée : « Festival de Musique et Marque, Bilan 2013 » par Havas Entertainment & Sports et Baromusic. La boîte s’attelle à plusieurs infographie comme « Les Bleues pendant l’Euro de football féminin » ou encore « Le top 10 des festivals européens » en 2011 (celle-ci est déjà plus dans notre sujet). On laisse vos yeux se balader sur cette infographie, réalisée d’avril à septembre 2013, aussi esthétique qu’intéressante.

L’étude, testée auprès de Français de 15 ans et plus, traite des liens étroits entre les marques et les festivals musicaux français. L’infographie dresse tout d’abord les classements des festivals les plus « connus » et ceux qui buzzent le plus sur le web sur la période précédant et suivant l’événement.

Populaires auprès du grand public, les Francofolies et le Printemps de Bourges ont visiblement moins pris le pli d’Internet que le Hellfest et Rock en Seine. Pour exemple : la polémique qui a eu lieu autour du Hellfest cet été. M6 avait passé à l’antenne sa douteuse émission « Zone Interdite » autour des nuisances sonores et des conséquences sur la vie des riverains de Clisson lors du Hellfest (ici). Plus de 40 000 internautes signent alors une pétition exigeant des excuses de la part de la chaîne. Cela traduit le fort soutien (sur le web) du public du festival.

Difficile de recouper les deux informations concernant le nombre de Français ayant déjà participé à un festival et du nombre de ceux qui apprécient les marques qui sont partenaires de l’événement. Ce que l’on sait, c’est que les festivals français ont marché (en général) du feu de Dieu : 2 191 000 festivaliers en 2013 (100 000 de plus qu’en 2012). On sait aussi, que quasiment 2 des Français interrogés sur 3 y ont déjà participé. Et qu’un peu plus d’entre eux s’en carre pas mal voire apprécie les marques qui sont associées.

Les secteurs d’activité intéressés par le spectacle vivant musical sont clairement les plateformes de streaming musical, la téléphonie mobile, la bière et quelques marques françaises qui se sont toujours offert une belle visibilité : la Fnac et la SNCF. Coca-Cola, fier premier, est la seule marque de soda présente dans le classement quand le Crédit Mutuel est la seule banque, là où l’on s’attendait à voir figurer des Société Générale & co. Des chiffres sur la progression de ces marques en terme de visibilité – au cours des dernières années nous auraient cependant donné une meilleure idée de l’évolution.

Du côté de l’alcool, c’est là que ça devient marrant. Comme une marque d’alcool ne peut pas accoler son nom à un événement, chacune d’entre elles a dû créer  sa « filiale musicale » avec un autre nom : Green Room pour Heineken, Pression Live pour Kronenbourg, Ricard SA Live pour Pernod Ricard… Vous les aviez reconnues ? Et sur le web, les marques qui apparaissent le plus, ou plutôt qui sont les plus « mentionnées » en lien avec les festivals sont la SNCF (avec une effarante avance), SFR et Coca-Cola.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT