MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Immersion dans la maison Jarring Effects (web-doc)

En ce début d'année, Jarring Effects n'a pas la grande forme. Crise du marché de disques, soutien d’artistes à forte identité...

Il y a des labels, comme ça, qu’on suivra toujours à la trace, quoiqu’il arrive. Pour leur musique, on peut citer Infiné, Ninja Tune, Anticon, Quannum Records, B-Pitch Control. Il y en a d’autres qu’on suit, au-delà de leurs sorties, presque dans leur quotidien.

C’est le cas aujourd’hui avec Jarring Effects. Une poignée d’activistes lyonnais indépendants, accrochés à leur Croix-Rousse, soutenant corps et âmes un catalogue d’artistes excitants et exigeants. D’Ez3kiel à Sibot, de Scorn à Broadway, d’High Tone à Monsieur Orange ou encore Interlope, « JFX » est connu et reconnu bien au-delà des réseaux que ses artistes explorent.

En ce début d’année, Jarring n’a pas la grande forme. Crise du marché de disques, soutien d’artistes à forte identité mais peu « rentables », Jarring Effects ne se porte pas aussi bien qu’il y a dix-quinze ans, à l’époque où les disques d’High Tone et Ez3kiel se vendaient comme des petits pains. Aujourd’hui, on écoute toujours autant les artistes made in Jarring, mais les nouveaux modes de consommation de musique (notamment le streaming) ne font pas les beaux jours du label. Face à ce chamboulement, d’autres initiatives ont été imaginées par les Jarring et leur entourage proche, comme la plateforme CD1D par exemple.

Pour mieux cerner ce sujet, voici un web-docu de douze minutes, tourné par notre équipe à l’occasion d’une récente soirée de soutien à Bordeaux. Lives, interviews, et soutiens, donc ; on vous livre quelques éléments pour (re)découvrir une aventure lancée il y a maintenant 16 ans.

Partager cet article
3 commentaires

3 commentaires

valou 10.05.2011

Ce reportage est sympa, ce label est cool, mais svp n’appelez pas ça un web doc. Ce termine est déja assez galvaudé que pour l ‘utiliser pour un reportage vidéo mis sur Internet ! Merci. Les deux éléments indispensables pour un webdoc : interactivité et photo. Aucun des deux n’est présent ici.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Mario 10.05.2011

Vaste débat !
Le terme web-doc n’est pas si défini que tu le crois, et même si la tendance pour être dans le « mouvement » est de faire des projets interactifs et d’y inclure de la photos, il serait dommage de limiter le genre à deux ou trois caractéristiques en vogue.

alluchon 29.04.2011

de tt coeur avec vous!!!
pour le combat que vous menez
en espérant que vous continuerez encore de nombreuses années
suis fan bizz

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT