MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Hollie Cook guérit les anti-reggae

Comme une mauvaise blague. Le reggae est devenu dans nos lignes comme nos esprits le genre le moins aventureux des musiques actuelles, celui qui s’est le plus caricaturé ces dernières décennies. À tort probablement. On a beau nous dire que le dancehall revient à la mode, que des gars essaient de mélanger PNL, la chanson et le reggae, et que Nova a quand même beaucoup donné pour faire garder la tête hors de l’eau au reggae, nos têtes sont restées butées.

Et pourtant, comment ne pas tomber raides dingues du dernier disque de Hollie Cook. Certains nous diront même qu’on l’a déjà filmée aux Papillons de Nuits en 2012. Fou, non ? Bon, on ne va pas s’exciter outre-mesure sur certaines rythmiques et les cuivres, mais quelle voix, quel chant, quel dub envoûtant, et quel synthé. Ce chien fou de synthé. Quel aventureux synthé. On est tellement ravis qu’on vous promet d’en parler plus longuement.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juin 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT