MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Hellfest 2016, quoi de neuf ?

Sur la programmation 2016 du Hellfest, il y aurait beaucoup à dire. Un peu normal quand on affiche 160 groupes au compteur. Et pourtant, nous n’allons pas vous en dire un mot. Non, nous n’évoquerons ni Rammstein, ni Puscifer, ni Sick of It All et encore moins Ludwig von 88. Car si pour nombre de ses participants, le Hellfest est quasi un pèlerinage, ce n’est pas seulement grâce à la musique qu’on y joue. Tout ce qu’il y a autour y est pour beaucoup : aménagement du site, scénographie, animations. Et de ce point de vue, l’édition 2016 ne devrait pas décevoir.

Hommages à Lemmy

Le Hellfest est réputé pour ses sculptures démesurées. Après Hellfist l’an dernier et ses huit mètres de haut, cette année, le festival rend hommage au défunt Lemmy Kilmister, leader de Motörhead, avec une nouvelle sculpture de 13 mètres de hauteur, rien que ça, à son effigie. Et un moment d’hommage sera dédié à cette légende du rock le samedi soir.

Un site agrandi

Le site du festival fait cette année une poussée de croissance : un hectare de plus que lors de l’édition 2015. L’espace dédié au punk, la fameuse Warzone, est donc agrandi. Il sera plus facile d’y accéder et on y sera moins serré. Tout cela étant rendu possible grâce à l’arrachage de vignes d’un viticulteur local.

Un nouveau skatepark

Le skate park en forme de crucifix sera de nouveau là cette année, mais il change de place et sera redessiné. Désormais, il se trouvera à proximité de la Warzone. Ce qui, avouons-le, est plus logique qu’auprès des scènes dédiées au black et au death metal, n’est-ce pas ?

hellfest 2

Une scénographie encore plus folle

Et puisqu’on parle de la Warzone, celle-ci est entièrement redécorée en véritable territoire de guerre. De quoi en faire l’espace de concert le plus intéressant visuellement. Il va sembler loin le temps où cette plaine était à l’écart et où il fallait jouer des coudes pour accéder à certains concerts. Une sorte de pogo avant le pogo, c’était épuisant.

Le Hell City Square version XXL

Zone d’accueil des festivaliers inspirée par la Camden Street à Londres, le Hell City Square est un des lieux emblématiques du festival. D’abord parce que c’est un passage obligé au carrefour de l’entrée, du camping et de l’espace des concerts. Ensuite parce que ses bâtiments au look un peu fou valent vraiment le détour. En 2016, ce lieu s’agrandit encore un peu avec l’accueil de plusieurs nouvelles façades. Il ne reste plus qu’une chose à espérer : que la météo soit clémente, et cette édition pourrait bien être la meilleure jamais organisée.

Et puis bon, y’aura Gojira, les amis :

Et si vous tenez vraiment à voir la prog’, c’est ici.

Crédit photo : SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA
Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT