MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Grand Corps Malade interdit de jouer à domicile

La mairie de Blanc-Mesnil refuse d'autoriser son concert.

Nul n’est prophète en son pays. Encore moins lorsque la municipalité en a décidé autrement. Le concert de Grand Corps Malade prévu au Blanc-Mesnil, sa ville d’origine, a été annulé par la mairie par crainte de politisation du spectacle, en raison d’un des invités sur scène : Rachid Taxi.  Le producteur du spectacle dénonce cette dérive via un communiqué, que nous vous communiquons.

« C’est avec beaucoup de surprise que nous avons appris ce mardi, par le biais d’un courrier recommandé signé du premier adjoint au maire l’annulation du concert de Grand Corps Malade prévu le 21 mai, par la mairie de Blanc-Mesnil.

Il y a quelques jours nous avions été contacté par le programmateur du Théâtre Neuf qui s’inquiétait de la présence sur scène pour chanter le duo InchAllah avec Grand Corps Malade, de Rachid Amghar, plus connu sous le nom de Rachid Taxi. Une présence habituelle sur la tournée comme il est d’usage de le faire avec les « guests » des artistes, et qui n’avait jamais posé de problème, à aucun concert, y compris dans les villes du département 93.

Or cette fois il a été fait état d’une opposition de la Municipalité à ce duo, Rachid Amghar étant un citoyen concerné de  Blanc-Mesnil, l’édile craignait probablement qu’il profite de sa montée sur scène pour porter une parole politique.

Malgré ce petit accroc à la liberté d’un artiste- qui monte sur scène et y dit et invite qui lui semble bon- et pour préserver une date chère à Grand Corps Malade, né au Blanc-Mesnil, sa production et Rachid Amghar ont assuré par écrit à la Municipalité que ce ne serait pas le cas, s’engageant à ce qui a toujours été un moment de musique festif et purement esthétique, dans le meilleur sens du terme.

Une parole qui n’a manifestement pas suffit aux services municipaux qui ont décidé d’annuler purement et simplement un concert déjà aux 2/3 complet en prétextant des motifs d’assurance.

Nous ne pouvons que le regretter, et manifester notre incompréhension : Grand Corps Malade ne s’est jamais distingué par ses prises de positions publique et annuler son spectacle en ferait presque un dissident politique. Cela serait risible si ce n’était pas un petit coup de surin porté à la liberté de la parole artistique, interdite même alors qu’elle ne revendique que le plaisir de la musique et des spectateurs! »
Rachidou Music, producteur du Funambule Tour de Grand Corps Malade

 

 

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT