MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE
VIDEO

Ferdinand, nouvel alter-ego de Bell-Œil

Le chanteur angevin est de retour avec « Ferdinand », un projet ambitieux et barré. Comme on l’aime.

Christophe Bell-Œil est-il fou ? Alors qu’au début des années 2000, il aurait pu choisir de s’installer peinard sur le filon de la nouvelle scène de la chanson française – qui lui tendait les bras – l’angevin a choisi le chemin moins aisé et beaucoup plus exigeant de l’expérimentation et des aventures musicales. On l’a ainsi vu flirter avec le rock, puis reprendre les chansons de Léo Ferré. On l’a écouté raconter l’histoire de Gautier le ressuscité, son double sur le papier. Autant d’aventures convaincantes sur le plan artistique, mais qui ont parfois pu sembler (à tort) difficiles d’accès.

Alors, quand après un premier vrai album solo, on voit Christophe Bell-Œil revenir avec « Ferdinand », à la fois projet musical autonome et spectacle à part entière. Alors oui, on est en droit se demander si le chanteur est fou.

Ne nous racontons pas d’histoires, il faut plus que du courage pour se lancer dans la réalisation d’un tel projet au lieu de se caler peinard sur une niche marketing. Christophe Bell-Œil sait bien qu’une nouvelle fois il ne choisit pas la facilité. Oui mais il s’en fout, justement. Il est libre et c’est sur cette liberté que repose l’ensemble de sa démarche. « Je suis capable de ne plus être chanteur, je peux donc le redevenir sans risque », nous disait-il il y a deux ans, au moment de la sortie de son précédent disque. Et l’absence de risque ce n’est pas sa tasse de thé, « Ferdinand » le prouve une fois de plus.

Alors, c’est quoi « Ferdinand » ? C’est la somme de tout ce que Christophe a expérimenté jusque-là : la chanson, le rock, l’orchestration riche, le grain de folie… Mais c’est plus que cela, c’est un univers, une aventure qui mérite qu’on s’y attarde. On pourrait chercher les mots les plus justes et les plus précis pour décrire cette œuvre passionnante, mais « Ferdinand » ne se laisse pas enfermer dans quelques bonnes formules. Mieux vaut en écouter un extrait :

Comme on l’a dit plus haut, « Ferdinand » est à la fois un disque et un spectacle. Acheter le disque peut se faire sans difficulté. Pour l’écouter, c’est par ici. Pour voir le spectacle en revanche, il est préférable de consulter la page Facebook de Bell-Œil pour tenter de rallier la date la plus proche de chez vous.

 

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT