MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Dead Obies se fait le plaisir d’une série de dessins animés

Chaque épisode de 4:20 avec Dead Obies se concentre sur un membre du collectif. Le groupe de rap québecquois tente par un nouveau moyen de vous faire comprendre leur étrange langage, un mix de français, d’anglais et de mo’foka.

Dead Obies, le groupe de rap québecquois à l’imagination débordante n’a pas trouvé dans les langues anglaise et française des moyens d’épanouissement suffisamment grands. Ils s’efforcent donc à ce que vous ne comprenez rien en formant leurs phrases dans une sorte de franglais très évolué.

La bande de punks a dû faire frissonner jusqu’au plus convaincu des Beastie Boys et s’est hissée grâce à son long format Montreal $ud jusque dans les plus hautes sphères musicales canadiennes. Lors de leurs Victoires de la Musique à eux, ils ont été récompensés des récompenses de : Album rap de l’année, Révélation de l’année, Chanson de l’année (« Montréal $ud ») et Spectacle de l’année.

On avait filmé leur fameux hit aux Trans Musicales 2014. C’est l’histoire du début d’une claque sur notre joue, qui n’attendait que ça. C’est notre côté fan des évangiles (« Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche »).

Déjà que les Québecquois ne comprennent pas grand chose à leur monde (mais l’adorent), imaginez nous, pauvres petits Français enfermés dans notre champ lexical (tabernacle, sirop d’érable, caribou, etc). Mais, derrière leurs têtes de garnements qui cassent tout se cachent des hommes de lettres généreux. C’est via le livre 4:20 qui dissèque le corpus de l’album et traduit ses textes, qu’ils ont tenté de nous faire comprendre tous leurs propos extralunaires. Après leur carton au Canada, ils ont été dragués jusque dans les plus hautes sphères médiatiques françaises (France Télé, Libé, etc).

Ils reprennent aujourd’hui le même intitulé pour une série de dessins animés nommée 4:20 avec Dead Obies. Le principe est : un épisode par jour pendant six semaines, chacun écrit par Martin C. Pariseau et animé par Vincent Bilodeau mettant en scène à chaque fois un membre du groupe.

Par chance, ils sont quinze mille sur scène à se partager le micro (OK, juste sept : Snail Kid, 20Some, Yes Mccan, O.G. BEAR, RCA, et le producteur VNCE), donc il y aura de la matière.

Voici le premier épisode de la série : Le meeting.


420 avec Dead Obies – Épisode 1: Le meeting

Crédit photo : Mathieu Fortin

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Juillet 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT