MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Clap de fin pour l’iTunes Store

Ce n’était encore qu’une rumeur il y a quelques mois, mais qui vient d’être confirmée par un pilier d’Apple : d’ici un an, il ne vous sera plus possible d’acheter et télécharger des morceaux et des albums sur l’iTunes Store. Mais honnêtement, entre nous : qui fait encore ça  ?

Cela faisait un moment qu’Apple coupait court aux rumeurs de fermeture de son service de téléchargement légal. Mais Jimmy Iovine, responsable d’Apple Music sur le départ, a confié aux micros de la BBC qu’un tel scénario était inévitable.

Cela se traduit par le fait que le téléchargement numérique d’albums et de morceaux à l’unité – autrefois vu comme le sauveur de l’industrie et représentants une bonne part du marché – est maintenant surpassé par les CD et les vinyles, mais aussi par le streaming. Et à la vue des chiffres, l’iTunes Store n’a plus que quelques mois devant lui à tirer.

Il n’y a pas de calendrier concret, mais en étant honnête, cela se produira quand les gens arrêteront d’acheter. C’est assez simple. (Jimmy Iovine, responsable d’Apple Music) 
 

itunes store

En service depuis 2003, et après plus de quinze ans de bons et loyaux services, la plateforme commence à fermer ses tuyaux de distribution. Preuve en est, passé le mois de mars 2018, il ne sera plus possible pour les éditeurs musicaux de soumettre à la plateforme de nouveaux albums au format iTunes LP ; un format qui mélangeait audio, vidéos et textes, et que peu de personnes utilisaient. Dans la même lignée, si vous êtes un dinosaure qui tourne encore sous Windows XP ou Vista, il ne vous sera plus possible d’acheter de la musique sur l’iTunes Store. Une douce transition qui commence à opérer ; au grand dam des possesseurs d’iPods (qui ne sont plus mis à jour depuis un bon moment face à la prédominance de l’iPhone) et des férus de téléchargement légal et des bibliothèques numériques bien rangées. Mais rassurez-vous, si vous avez déjà acheté des morceaux sur la plateforme : vous ne les perdrez pas. Encore heureux.

Objectif de la manœuvre d’Apple : faire transiter progressivement les gens sur son offre de streaming Apple Music, qui répond davantage aux besoins actuels de la consommation de musique ; même si elle a un temps de retard sur son rival de toujours Spotify qui espère toucher les 100 millions d’abonnés d’ici la fin de l’année. Quoique l’on en pense, c’est un sacré acteur de la distribution musicale qui commence à plier bagage devant nos yeux impuissants ; comme ce vieil ami qui déménage et qu’on ne veut pas aider parce qu’il habite au 6ème étage sans ascenseur. RIP.

P.S : Je vends un iPod Classic de 80 Gb. Faire offre.

 

Partager cet article
2 commentaires

2 commentaires

Nicolas 03.04.2018

Ce sera possible oui ! Simplement l’achat sur le store qui va s’arrêter.

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Patar 28.03.2018

Merci pour cet article ! Question bête (sans doute) : si je veux faire ma hipster et retirer/remettre des morceaux sur mon vieil iPod Classic, ce ne sera donc plus possible ? Et ma street cred’ alors ? Vais-je devoir investir dans un ghetto blaster pour garder ma crédibilité ?

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT