MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Ces blagues essorées qu’on nous ressort à chaque concert

On a tous un ami – appelons-le Rémi – à l’humour très particulier. En concert, voilà au moins 10 ans qu’il nous gratifie de ses vannes moisies, tellement nazes qu’elles nous décrochent finalement un sourire coupable. Florilège de ces traits d’esprit.

MERDE ! LES PLACES

20H12. Rémi ouvre le bal et fait mine d’avoir oublié les billets qu’il était chargé d’acheter pour vous deux. Non content de la faire à chaque fois, sans résultat, il oublie que mon cœur saigne encore un peu du jour où il m’a vraiment fait le coup alors que nous arrivions devant le Plan à Ris-Orangis (je vous laisse chercher).

ALLEZ MARCEL !

Applaudir le technicien qui vient tester le matos ou accorder les instruments juste avant le concert c’est vraiment trop drôle… Un cri malin et bien placé suffit pour embraser une foule distraite. Remarquez, ce jour là, Marcel a dû connaître un vrai moment de gloire ovationné par des milliers de fans chauffés à blanc.

ÇA A CHANGÉ RADIOHEAD

On s’est bien souvent tapé d’illustres inconnus en première partie de nos groupes préférés. L’occasion rêvée pour Rémi de briller en nous faisant remarquer devant ce vieux bassiste barbu qui rode son premier EP : « Qu’est ce qu’il a pris Thom York dis-donc. »

BONNE FIN DE SOIRÉE

La première partie enfin torchée, non content de sa facétie encore gênante, Rémi te claque la bise en te souhaitant une bonne fin de soirée et simule son départ. Parfois on aimerait qu’il se casse pour de vrai.

LA MÊME CHOSE

Juste avant le concert tant attendu, nous filons au bar pour nous munir d’une pinte bien fraîche. Alors que je commande 2 pintes pour mon acolyte et moi même, ce dernier interpelle la barmaid avec un petit clin d’oeil: « 2 pintes pour moi aussi alors. »

À POIL !

Sans commentaire, celle-ci on n’en peut vraiment plus. Dire que des gens m’ont vu arriver avec Rémi.

SYMPA CE PETIT GROUPE

L’imagination n’est pas le fort de Rémi, c’est donc naturellement qu’il recycle un peu sa blague de la première partie en prétendant cette fois en plein set de Laurent Garnier que c’est un vieux pote de lycée qui se lance timidement dans la techno. A qui tu parles Rémi ?

C’EST MA PRÉFÉRÉE CELLE-LÀ

Entre deux morceaux, dans un silence religieux, le guitariste en profite pour accorder son instrument. L’occasion rêvée pour Rémi de se fendre de cette petite boutade.

LE DERNIER QUI APPLAUDIT À GAGNÉ

Encore là ? Moi qui pensais que vous ne lisiez que l’intitulé des blagues. On est en 2018 bordel, rappelez-vous : vous n’avez pas le temps pour ces conneries !

LE RAPPEL FANTÔME

Pas besoin de vous faire un dessin, maintenant vous savez qui est ce type qui reste à contre courant alors que tout le public sort de la salle en défendant bec et ongle que « si si » le groupe va revenir pour un dernier morceau. Généralement c’est la sécu qui s’en charge.

AFFFTEEEEEEER

Parfois ledit « concert » est un moment très intéressant qui termine à 6h05 au grand dam d’une armée de ravers hagards en quête de prolongations. C’est là, juste après la fin du dernier track que Rémi pointe son doigt sur ton crâne en hurlant bien fort « AFTER CHEZ MON POTE LES GARS !!! » Pitié achevez-le.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Septembre 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT