MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Boy Azooga aime les filles qui fument des cigarettes

Nouveau groupe signé chez Heavenly Records, Boy Azooga dévoile en un single son univers psych-funk et clame son amour pour les filles mystérieuses qui fument clope sur clope et vous soufflent la fumée dans les yeux.

Jeune quartet actif depuis moins d’un an, Boy Azooga est un groupe originaire de Cardiff en Angleterre et que seuls les British ont eu l’occasion de voir pour le moment. Ils citent en influences Sly & The Family Stone, Caribou, Black Sabbath, Outkast, Van McCoy, Ty Segall les Beastie Boys ; et le fait qu’ils aient été signés chez Heavenly Records (Baxter Dury, Night Beats, Temples, King Gizzard…) va très certainement les faire traverser la Manche rapidement.

Pour l’instant, on ne peut juger leur musique qu’à travers leur premier single « Face Behind Her Cigarette », qui est plutôt prometteur vu les références précédemment citées. Davey Newington, la tête pensante du projet, dit à ce propos : « Cette chanson est essentiellement un hommage au grand William Onyeabor, icône de la musique funk nigérienne. Je voulais que les percussions soient délibérément un peu trop bruyantes, car celles d’Onyeabor sont puissantes dans le mixage. Cela donne l’impression de vivre et de se sentir bien. Je voulais créer ce sentiment d’être dans la pièce où la musique est jouée. »

« Face Behind Her Cigarette » est accompagné d’une vidéo intergalactique dirigée par le réalisateur Toby Cameron et tournée sur écran vert pour un effet kitsch des plus réussis ; où vous pouvez même vous prêter à un karaoké si le coeur vous en dit. En même temps, avec deux phrases répétées de longue, vous devriez vous en sortir facilement.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Janvier 2018
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT