MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Bantam Lyons, la révolution bretonne

Venus de l’ouest, les Bantam Lyons sont l’une des belles promesses de cette fin d’année. Moins de dix concerts dans les pattes, des chansons qui vous secouent les viscères, un chanteur iancurtisien au charisme fou. Notre coup de coeur indie de cet automne bat du côté de la capitale bretonne.

Tout commence par un l’histoire d’un grand gars bouclé qui produit, seul, dans sa chambre. Avec ses machines, de jour comme de nuit, il compose en rêvant à Mattheis, James Holden, Extrawelt et 10dens. Rapidement, on s’extasie devant le boulot de cet artiste qui fait ça un peu à l’arrache, mais qui finit quand même par signer un remix officiel de Spitzer chez Infiné. Classe. Ce garçon s’appelle Subarys, et a un talent assez dingue dès qu’il décide de toucher à un instrument (baguettes, MPC, ordinateur). Mais on vous en a déjà suffisamment parlé.

Au printemps dernier, on apprend qu’il a décidé de prendre la basse de Bantam Lyons. Direction Soundcloud. Quelques dizaines d’écoute, aucune info sur le groupe, qui navigue encore en sous-marin. Aucun article, aucun post sur internet. Ah si, cette interview bizarroïde pour le site Point of View. L’une des seules disponibles à notre connaissance, et qui a le mérite de vite nous faire comprendre à qui on a affaire. Loic, membre du groupe : « C’est dimanche, je me suis levé à 16h et j’ai passé le reste de l’après-midi à chercher ou j’avais garé ma voiture en ville ».

Passés les exploits nocturnes, on se replonge dans les compos des Rennais. Malgré quelques petites failles dans la production (le groupe en est encore à ses balbutiements), on est déjà complètement transpercé par cette voix hantée, pleine d’un désespoir qu’on aimerait presque partager. On n’avait pas ressenti depuis le jour où, au fil d’une page Myspace époque dorée, on avait croisé la route de The Sugar Plum Fairy. C’est dire.

Qu’on se le dise : le jour où un ange gardien de producteur débarquera pour donner encore plus de profondeur de champ à ces petites pépites de granit rose, ils casseront la baraque.

Partager cet article
0 commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
La Sourdoreille Ultime
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT