MENU
En lecture PARTAGER L'ARTICLE

Black out sur la Garden Nef Party

L’automne est particulièrement morbide pour le monde des musiques actuelles. Il y a quelques semaines, quelques acteurs de la nuit parisienne poussaient une gueulante contre la répression dont ils sont la cible.

Hier, on a appris que l’équipe de la Garden Nef Party, festival rock bien installé basé à Angoulême, jetait l’éponge. En cause, l’absence de soutien des collectivités locales, et notamment de la Région Poitou-Charentes.

Et pourtant, la Garden Nef Party a bluffé pas mal de monde en l’espace de trois éditions. Porté par une équipe sérieuse bien connue dans le milieu des musiques actuelles (celle de la Nef, SMAC d’Angoulême, et Christophe Davy, boss de Radical Productions, l’un des plus gros tourneur français), l’événement a réussi à se faire une place dans le clan des plus gros festivals français. Et ce en l’espace de trois éditions, qui ont accueilli, entre autres, Franz Ferdinand, CocoRosie, Vitalic, les Arctic Monkeys, Arcade Fire…

En 2009, malgré une prog de feu, la Garden Nef a pris un léger bouillon (18.000 personnes, déficit de 18.000 €) vite épongé par les organisateurs. Pour éviter que cela ne se reproduise, ils ont demandé un soutien plus clair des collectivités locales. Notamment à la ville d’Angoulême, aux mains de Dominique Lavaud, maire PS, déjà accusé de vouloir dézinguer le festival de la BD. Et, dans un second temps, à la Région, dirigée avec bravitude par la plus connue des socialistes. Qui, au conseil régional, est épaulée par… Dominique Lavaud, l’un de ses vice-présidents.

En faisant appel à l’argent public, le festival souhaitait réduire son autofinancement, qui avoisine les 80% de son budget. Selon le quotidien Sud-Ouest, le festival demandait 200.000 € à la Région Poitou-Charentes, 200.000 € à la Ville et 20.000 € à la communauté d’agglo augoumoisine.

Finalement, ni la Ville ni la Région n’ont tenu les promesses proférées au sortir de l’édition 2009. La Région a proposé 50.000 €, la Ville s’est embourbée dans des problèmes de calendrier et de délais, incompatibles avec la mise en place d’une manifestation de cette ampleur.

Plus globalement, c’est la politique menée par la Région Poitou-Charentes au niveau des musiques actuelles qui interroge. Ainsi, en 2009, les Francofolies (La Rochelle) ont reçu 409.000 €. Un gros chèque, accompagné cette année d’un bonus en forme de semonce : pas d’Orelsan, sinon pan-pan-cul et main basse sur les biffetons.

A Angoulême, c’est autre chose. Le festival demandait deux fois moins que les Francos, la Région lui a proposé huit fois moins. A six mois des Régionales, Royal aura sans doute du mal à draguer l’électeur en terres musicales.

Quant à la Garden Nef Party, il n’en restera que des souvenirs. Ah oui ; les fans de Portishead, eux, auront une pensée pour nos chers élus locaux. Si on en croit l’orga, la bande de Beth Gibbons était annoncée en exclu pour 2010.

Crédit photo Sarah Bastin.

Partager cet article
3 commentaires

3 commentaires

thom 18.11.2009

« A six mois des Régionales, Royal aura sans doute du mal à draguer l’électeur en terres musicales. »

Pour y être né, je peux – malheureusement – assurer que ce ne sera qu’une poignée de voix de perdues… Puis, dans les têtes des Picto-Charentais, LE festival de musique reste les Francos.

Dur dur de faire évoluer le monde rural. Mais quelle tristesse de perdre ce superbe festival en devenir qu’était la Garden NF. Snifff !

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Mat 18.11.2009

Ce fut en effet la triste nouvelle d’hier. Ce que ne comprennent peut-être pas les politiques, c’est que le coup est aussi très dur à mon avis pour le Poitou-Charentes… et que c’est pas avec les très lisses (mais très sympathiques) Francos qu’ils vont séduire les amoureux d’une certaine musique plus alternative.
Vu l’extraordinaire prog’ des autres années, la venue de Portishead semble cohérente (et tout simplement jubilatoire!) mais ne fait qu’augmenter l’énorme tristesse…
Aaarrrggghhh… [Portishead putain!!!]

Répondre Fermer
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération. Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Chargement...
Votre commentaire est en cours de modération
Merci
Une erreur est survenue lors de l'envoi de votre commentaire
Playlist - Novembre 2017
Toutes les playlists

0:00
0:00
REVENIR
EN HAUT